Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
DEBRE Olivier : Grande ocre à la tache violette
 
L'OEUVRE
- Titre : Grande ocre à la tache violette
- Artiste : Olivier DEBRE. Artiste français né en 1920 à Paris ; il y est mort en 1999.
- Date de l'oeuvre : 1970
- Domaine : Peinture
- Support / Technique : Huile sur toile.
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Abstraction
- Collection peinture sculpture installation
- Acquisition : Achat à l'artiste en 1974
- Droits d'auteur : © Adagp
- Dimensions : 192 x 193 x 4,5 cm
- Echelle : Moyen
 
 
contenu destiné au public adulte
DEBRE Olivier : Grande ocre à la tache violette
Source : Catalogue des collections du Musée, édité en 2000 (M. C.)publié le 14 août 2012

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

Si, dès ses débuts, Olivier Debré opte pour une peinture abstraite, c'est par une exigence de fidélité à la réalité, approchée dans son essence, et traduite comme une sensation maîtrisée. Dans ses premières peintures datant de 1944 ("Signe de ferveur noir"), la matière est épaisse, le graphisme réduit à des lignes brisées, les tons assombris sont à dominante noire, ocre et terre.

Dans les années 1950, les couleurs, posées au couteau en aplats rugueux, à la manière de Nicolas de Staël, s'avivent tandis que l'espace de la toile s'organise dans des plans ordonnés ("Personnage blanc", 1957-1958).

A partir de 1965, Debré étale ses couleurs en de longues coulées fluides sur de vastes toiles posées à terre, créant d'immenses paysages abstraits. Il fait preuve d'une même rigueur et constance dans ses nombreux dessins, gravures, lithographies ou encore dans ses sculptures plus rares (dont on peut citer la série des "Signes-personnages" des années 1960).

"Grande ocre à la tache violette", vaste étendue de couleurs à dominante ocre, mauve et blanche, atteste de la pleine maturité atteinte par Olivier Debré. Si la parenté avec les "color-fields" des Américains Jules Olitsky ou Morris Louis est indéniable, la peinture à l'huile, que Debré préfère, procure à la surface de ses toiles une disparité plus marquée : la couleur fluide, voire transparente par endroits, s'agglutine, au contraire, çà et là, de préférence sur les bords, en empâtements gras.



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez