Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
LE MOAL Jean : Village du golfe
 
L'OEUVRE
- Titre : Village du golfe
- Artiste : Jean LE MOAL. Artiste français né en 1909 à Authon-du-Perche (Eure-et-Loir). Il est mort en 2007 à Chilly-Mazarin (Essonne).
- Date de l'oeuvre : 1951
- Domaine : Peinture
- Support / Technique : Huile sur toile.
- Thèmes :
- Collection peinture sculpture installation
- Paysage
- Couleur
- Acquisition : Achat à l'artiste en 1951
- Droits d'auteur : © ADAGP
- Dimensions : 38,4 x 61,5 x 3,50 cm
- Echelle : Petit
 
 
contenu destiné au public adulte
LE MOAL Jean : Village du golfe
Source : Catalogue des collections du Musée, édité en 2000 (S. E.)publié le 30 novembre 2012

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

Lorsqu'il peint "Village du golfe", Le Moal garde très présent le souvenir du travail de Bissière, son maître de l'académie Ranson, ou encore de son ami Manessier ("Espace matinal").

L'œuvre est très rigoureusement structurée par une grille graphique gris sombre qui insiste sur l'horizontale, à peine contrariée par la dynamique de quelques diagonales. Cette structure permet ensuite à l'artiste de jouer sur des couleurs raffinées, découvertes chez Poussin ou Chardin, qui donnent à la peinture toute sa poésie. Il juxtapose des bleus-mauves aquatiques ou aériens et des ocres dans une atmosphère jaune pâle très lumineuse. Le rythme très marqué et harmonieux des formes, de l'eau, et de l'air, plutôt que leur représentation, situe cette œuvre à la limite de la non-figuration.

Le Moal, dont les thèmes privilégiés sont, à partir de 1943, la nature morte et le paysage, recherche un équilibre poétique dans des compositions de plus en plus allusives construites par des lignes colorées. A la fin des années 1950 son œuvre devient plus fluide et fait appel à de larges touches de plus en plus vives et saturées, en particulier après son voyage en Amérique du Sud ("Vers Machu Picchu", 1966, coll. part.). Les paysages de ses lieux de séjour, principalement la Bretagne et l'Ardèche, sont pour une large part à l'origine de son inspiration. "L'œuvre de Le Moal reflète cette sérénité de l'homme qui trouve dans la pensée, la contemplation de la nature, une profonde joie dépouillée, calme, contenue, grave et dense" (H. Galy-Carles, "Jean Le Moal", Paris, galerie Marbach, 1964).

Parallèlement à ce travail solitaire d'atelier (il a cessé de peindre sur le motif en 1934) Le Moal participe à des travaux d'équipe.

Dès 1937, il s'associe au groupe "Témoignage" animé par Marcel Michaud. Avec Bertholle et Manessier il participe à la décoration du Pavillon des Chemins de Fer et Transports aériens de l'Exposition internationale de 1937 dont Félix Aubler et Robert Delaunay sont les maîtres d'œuvre. Il s'associe aux activités du groupe Jeune France entre 1940 et 1942 et se consacre entièrement à la réalisation de décors de théâtre. Il travaille, en outre, à la création de tapisseries pour le Mobilier national avec les tisserands Plasse-le-Caisne. Son goût pour le travail d'équipe le mène, en 1956, à créer son premier vitrail pour l'église Notre-Dame de Rennes, puis pour l'église Saint-Martin de Brest (1957-1965) et, avec Bazaine, pour la crypte d'Audincourt (1957), la cathédrale de Saint-Malo (1968-1972), la cathédrale de Nantes (1978-1990) et la cathédrale de Saint-Dié (1987).

 


Autres œuvres de Jean Le Moal dans la collection du musée


"Archéologie orientale", 1949. Eau-forte tirée sur papier vélin. 32,5 x 25,4 cm. © ADAGP.


"La croix nocturne", 1951. Eau-forte tirée sur papier vélin. 24,7 x 33 cm. © ADAGP.


"Ramures", 1956. Couverture du catalogue de la Galerie de France Jean Le Moal. Exposition du 3 au 24 février 1956. Lithographie en couleur tirée sur papier. 32,5 x 25 cm. © ADAGP.

 



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez