Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
contenu destiné au public adulte
HUTCHINS Alice (biographie)
Source : Département production des expositions et publications (P. T.)publié le 17 décembre 2012

1916 :
Alice Hutchins, née Williamson, voit le jour à Van Huys, Californie (Etats-Unis).

Après des études en histoire et sciences économiques à l’Université de Berkeley, elle se marie à un avocat avec qui elle a deux enfants. Ils déménagent successivement en Virginie, dans le Michigan, à Washington, puis au Caire, et en Egypte dans les années 1930-40.

1950 :

La famille s’installe à Paris, et c’est en France qu’Alice Hutchins découvre l’art. Elle suit une formation chez le peintre et réalisateur Robert Lapoujade.

Début des années 1960 :
Elle rencontre Jean Dupuy, puis Bernard Heidsieck, le poète sonore, et son épouse, l'artiste Françoise Janicot. Lors de soirées informelles chez le couple, elle fait la connaissance d’artistes qui seront plus ou moins liés à Fluxus : Robert Filliou, Carolee Schneeman, Emmet Williams…

Milieu des années 1960 :

Alice Hutchins travaille avec des cartes postales reproduisant des œuvres.

1966 :

Elle réalise un autoportrait où son image disparaît derrière du lettrage.

1967 :
Elle découvre le potentiel créatif de l’aimant et commence à faire des œuvres tridimensionnelles.

Elle utilisera ce matériau tout au long de sa carrière. L’utilisation du champ magnétique lui permet de modifier ses petites sculptures d’une exposition à l’autre, ou au gré des manipulations des spectateurs. En ce sens, l’œuvre d’Alice Hutchins est interactive et collaborative. Pierre Schneider, critique d’art français, et Paul-Armand Gette lui conseillent alors de montrer cette production à New York.

Par hasard, elle tombe sur le numéro de téléphone de "Something Else Press". Dick Higgins, fondateur de cette société, lui fait rencontrer Alison Knowles, Ben Patterson, et George Maciunas, qui l’invite à mettre en place un studio dans une "Fluxhouse". Il lui propose également de conditionner ses petites sculptures magnétiques dans des boîtes. Ce seront les "Jewelry Fluxkit".

1697-1968 :
Arrivée en septembre 1967 à New York, elle en repart en avril 1968, bouleversée par l’assassinat de Martin Luther King.

1968 :
Elle retourne à Paris et assiste aux événements de mai 1968.

Elle reste en France jusqu’en 1980, et expose régulièrement dans le monde entier jusque dans les années 1990.

Eté 2009 :
La galerie Amelio Terras, New York, lui consacre une rétrospective.

25 octobre 2009 :
Alice Hutchins décède à l’âge de 93 ans.



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez