Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
contenu destiné au public adulte
Chantier des collections : le réaménagement des réserves
Source : Département collection (C. L. B.)publié le 17 janvier 2013

Ancien mode de stockage des toiles roulées. © photo : service collection, 2012.

Vue du chantier. © photo : service collection, 2012.

Rouleaux sur système Cantilever. © photo : service collection, 2012.

Œuvre de Claude Viallat en cours de reconditionnement. © photo : service collection, 2012.
Œuvre : Claude Viallat, "Sans titre", 1996. Peinture, toile libre. Acrylique sur bâche. 490 x 415 cm. © Adagp.

Rouleaux sur système Cantilever. © photo : service collection, 2012.

 

Le Musée d’art moderne a entrepris en 2009 des travaux de réaménagement de ses espaces de réserves.

OBJECTIF :

- Rationaliser l’espace,
- Améliorer et optimiser les conditions de stockage des œuvres d’art.


Ce chantier conséquent nous donne l’opportunité d’un important travail de conservation préventive.
Il s’agit en effet d’agir sur l’environnement des œuvres afin d’assurer leur stabilité. Un soin particulier est ainsi apporté au conditionnement.

Le chantier a donc été l’occasion de :
- Modifier les emballages,
- Les adapter systématiquement à chacune des œuvres.

Une des étapes délicate de ce chantier s’est focalisée sur un ensemble d’œuvres conservées roulées.
35 œuvres sur support papier de très grands formats ainsi qu’une centaine d’œuvres sur toiles libres (non tendues sur des châssis) nécessitaient un important travail de reconditionnement et une modification de leur mode de stockage. En effet, les goulottes utilisées jusqu’ici pour ranger les rouleaux entraînaient des écrasements sur les œuvres, puisque celles-ci reposaient directement sur leur support métallique ou sur d’autres rouleaux.

DECEMBRE 2010 :

Une étude préalable menée par Catherine Lebret (restauratrice) a permis de dresser un état des lieux de l’état des œuvres mais aussi de prévoir le type de conditionnement adapté. S’en est suivi un long travail de préparation du chantier (travail sur l’implantation des rouleaux, sur le mobilier, les commandes de matériel, etc.).

MARS 2012 :

L’ensemble d’art graphique a ainsi pu être reconditionné par Bérengère Chaix et Florence Herrenschmidt (restauratrices). A cette occasion, un dépoussiérage ainsi que des restaurations ont été effectués.

DECEMBRE 2012 ET JANVIER 2013 :

85 toiles "libres" ont été traitées par les restaurateurs Catherine Lebret, Aurélia Catrin, Vélia Dahan et Christian Morin. Déroulées, dépoussiérées, restaurées dans certains cas, elles ont été reconditionnées dans des emballages adaptés et conformes aux exigences muséales (papier non acide) puis roulées sur des tubes de cartons eux-mêmes emballés avec un matériau spécifique (le carton n’étant pas un matériau neutre).

Le mobilier recevant les œuvres sur rouleaux a également fait l’objet d’une attention particulière ; ainsi le système sélectionné permet d’éviter tout contact des œuvres entre elles et avec le mobilier les soutenant. Les rouleaux sont suspendus à des bras et ne reposent sur ceux-ci que grâce à une tige métallique traversant chaque rouleau de part en part.

Enfin, ce chantier d’envergure a permis le récolement des œuvres.

Le récolement, obligation légale décrite dans la loi Musée du 4 janvier 2002, permet de vérifier non seulement la présence des œuvres, leur localisation mais aussi de constater leur état.

Le récolement, tout comme le reconditionnement ont ainsi abouti une mise à jour des connaissances sur cet ensemble d’œuvres.

Ce chantier a bénéficié du soutien de l’Etat / DRAC et de la région Rhône-Alpes, dans le cadre du FRAR (fonds régional d’aide à la restauration).

 



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez