Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
STAM Mart : fauteuil
 
L'OEUVRE
- Titre : Fauteuil
- Artiste : Mart STAM. Architecte néerlandais né en 1899 à Purmerend (PAYS-BAS). Il meurt à Goldbach (SUISSE) en 1986.
- Date de l'oeuvre : Vers 1930
- Domaine : Design (mobilier)
- Support / Technique : Tube chromé et lamellé-collé de hêtre
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Collection design
- Forme
- Acquisition : Achat à une galerie en 1991
- Droits d'auteur : © DR
- Dimensions : 83,5 x 53,4 x 61 cm
- Echelle : Petit
 
 
contenu destiné au public adulte
STAM Mart : fauteuil
Source : Catalogue de la collection design, édité en 2008 (E. C.)publié le 12 avril 2013

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

Mart Stam, architecte hollandais et intervenant au Bauhaus, crée avec ce modèle le premier siège en porte-à-faux de l'histoire du meuble.

Édité à partir de 1931 par la firme Thonet, ce siège avait fait l'objet depuis 1927 de nombreuses expérimentations, à partir de tuyaux standards de raccordements d'installation du gaz ou de cadres de vélo. Il constitue l'adaptation en métal - matériau "moderne" - des technologies du bois cintré dont la firme possédait la parfaite maîtrise.

Dans le domaine du design, le mobilier de l'entre-deux-guerres fut marqué par la recherche de matériaux inédits et le désir de créer des modèles utilisant le plus petit nombre d'éléments possible. Cette réduction des pièces d'assemblage incitait à la pureté formelle et devait faciliter la fabrication industrielle. Elle correspondait à la quête de dépouillement des architectes modernistes de cette époque.

Mart Stam participant, en tant qu'architecte, au projet permanent de maison développé dans le cadre du "Weissenhofseidlung" (1) en 1927, crée, pour les aménagements intérieurs, ce siège en porte-à-faux. Un tube d'acier d'un seul tenant courbé en S s'inscrit dans l'espace définissant deux formes continues reliées par un support de toile, de cuir ou de contreplaqué pour l'assise et le dossier. En éliminant le piètement classique, il évite l'encombrement visuel dû à la multiplication des pieds lui conférant une apparence de légèreté et de transparence et une réelle souplesse.


ANNEXES

(1) "Weissenhofseidlung" (allemand) = la cité de Weissenhof.
La "Weissenhofseidlung" est un lotissement de maisons pour travailleurs construit à Stuttgart en 1927 dans le cadre de l'exposition "Die Wohnung" (= l'appartement). Ce lotissement fut une vitrine internationale pour ce qui allait être connu par la suite sous le terme d’Architecture moderne. L'exposition eut un succès exceptionnel et reste, encore de nos jours, l'un des plus importants témoignages de cette architecture très avant-gardiste pour l'époque.
Source : Wikipédia.

Site du "Weissenhof Museum im Haus Le Corbusier", Stuttgart, ALLEMAGNE. (En allemand et en anglais).

 



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez