Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
CHAISSAC Gaston : Totem
 
L'OEUVRE
- Titre : Totem
- Artiste : Gaston CHAISSAC. Artiste français, né en 1910 à Avallon (Yonne, FRANCE). Il est mort à La-Roche-sur-Yon (Vendée, FRANCE) en 1964.
- Date de l'oeuvre : 1964
- Domaine : Sculpture
- Support / Technique : Bois peint
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Collection peinture sculpture installation
- Couleur
- Corps
- Acquisition : Don de l'Association des Amis du Musée d'art moderne de Saint-Étienne en 1966
- Droits d'auteur : © ADAGP
- Dimensions : 99 x 25,8 x 6 cm
- Echelle : Petit
 
 
contenu destiné au public adulte
CHAISSAC Gaston : Totem
Source : Catalogue des collections du Musée, édité en 2000 (S. E.)publié le 20 juin 2013

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

Gaston Chaissac, à aucun moment, ne s'est laissé enfermer dans quelque catégorie que ce soit : peintre, surtout, mais aussi créateur d'objets et écrivain, il a toujours donné libre cours à sa fantaisie. On l'a dit autodidacte mais si cela est partiellement juste, rencontrer Otto Freundlich et surtout Albert Gleizes, a été déterminant pour lui. Chaissac adopte une attitude humoristique et détachée face aux réactions qu'il suscite dans les milieux artistiques : "Mes préférences vont d'emblée à la peinture rustique moderne. Peintre de village, je lui reste fidèle, trop sûr de faire fausse route si je cherchais à peindre à la façon des artistes peintres des capitales et sous-préfectures." (extraits de lettres inédites, "Le Lutrin", n° 3, Lyon, 1968).

Qualifié de "dandy populaire" par Benjamin Péret, il choisit de demeurer à l'écart de la scène artistique parisienne (cordonnier de métier, il vit en Vendée, à Boulogne, à Sainte-Florence-de-l'Oie puis à Vix…) tout en exposant régulièrement dans la capitale. Il participe en 1949 à l'exposition "L'Art brut préféré aux arts culturels" à la galerie Drouin, écrit en 1951 "Hypobosque au bocage", collabore de façon intermittente à la N.R.F. à partir de 1954 et entretient une abondante correspondance. Gaston Chaissac élabore un vocabulaire d'une grande liberté fondé sur un dessin proliférant qui procède par des formes imbriquées et une grande variété de couleurs chatoyantes et décoratives. Son pouvoir d'invention le mène à utiliser les matériaux les plus humbles, épluchures, souches, vannerie (par exemple "Seau écrasé", 1954, huile sur bidon d'huile, galerie Messine, Paris).

Lorsqu'il réalise "Totem", un des motifs qu'il affectionne particulièrement, il abandonne le cerne noir, caractéristique d'une grande partie de son œuvre, pour une composition "grimpante" d'éléments de couleur qui aboutit à un visage mis en exergue par une surface noire. Les éléments abstraits semblent prendre forme dans ce visage qui, s'il est humoristique, pourrait être une des manifestations du thème fondateur de "l'idée première ensevelie sous les dogmes".  


ANNEXE

Sélection d'autres œuvres de Gaston Chaissac dans la collection du Musée


"Bête", 1938. Encre de Chine sur papier vélin crème filigrané
25,6 x 32,4 cm. © ADAGP.


"Composition n° 11", 1960. Huile sur papier marouflé sur toile. 101,5 x 65,5 cm. © ADAGP.



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez