Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
 MUSIC Zoran : Paysage dalmate avec chevaux
 
L'OEUVRE
- Titre : Paysage dalmate avec chevaux
- Artiste : Zoran MUSIC. Artiste de nationalité italienne et slovène né en 1909 à Gorizia (AUTRICHE-HONGRIE). Il est mort en 2005 à Venise (ITALIE).
- Date de l'oeuvre : 1952
- Domaine : Peinture
- Support / Technique : Huile sur toile.
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Collection peinture sculpture installation
- Paysage
- Acquisition : Achat en 1954, FNAC (Fonds national d'art contemporain). Dépôt au Musée d'art moderne de Saint-Etienne-Métropole en 1955.
- Droits d'auteur : © ADAGP
- Dimensions : 89 x 116,2 cm
- Echelle : Moyen
 
 
contenu destiné au public adulte
MUSIC Zoran : Paysage dalmate avec chevaux
Source : Catalogue des collections du Musée, édité en 2000 (C. D.)publié le 01 août 2013

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

Se définissant volontiers comme un "passant", un apatride, Zoran Music est originaire de Dalmatie, de Gorizia, ville à la confluence de plusieurs cultures et de plusieurs langues - le slovène, l'italien, l'allemand. Formé à l'académie des Beaux-Arts de Zagreb, auprès d'un ancien élève du peintre allemand Franz von Stück, il peint dès les années 1930-1940, des paysages semi-désertiques inspirés de sa région natale, la Dalmatie.

Arrêté par les nazis en 1944 pour activités "anti-allemandes", il est déporté dans le camp de concentration de Dachau. Cette expérience bouleversante des charniers qui fut, selon les aveux du peintre, la seule école qu'il reconnaisse, est transcrite sur place dans une série de dessins, pour ressurgir plus tard dans sa peinture, à partir de 1970, avec le cycle "Nous ne sommes pas les derniers".

Sa production de l'immédiat après-guerre, aquarelles lumineuses sur Venise, autoportraits et portraits de son épouse Ida, d'une simplicité naïve voire iconique, témoigne d'une certaine appartenance à la culture byzantine et d'une approche spiritualiste dont il sent confusément qu'elle est à contre-courant dans l'art contemporain.

C'est dans la réduction des moyens picturaux que Music accède à des œuvres plus abstraites, plus suggestives : la série des "Chevaux dalmates" comme celles des "Terres dalmates" ou des "Motifs végétaux", présente une simplification de l'espace et des motifs plus radicale, où perce notamment l'influence des peintures rupestres et pariétales de la préhistoire. Le paysage est présent dans toute sa peinture, de façon métaphorique, par le biais du motif ou des "couleurs terre" : des collines blanchâtres évoquant des monceaux de cadavres dans la série "Nous ne sommes pas les derniers", jusqu'aux derniers autoportraits, méditation picturale d'un artiste interrogeant son rapport au monde.


ANNEXE

Autre œuvre de Zoran Music dans la collection du musée


"Ombres sur le carso", 1958. Huile sur toile. 97,5 x 146,2 cm. © ADAGP.



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez