Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
contenu destiné au public adulte
Local Line 18 : Octave Rimbert-Rivière, "Roqueforts"
Source : Département des publicspublié le 19 septembre 2015

Octave Rimbert-Rivière, "Roqueforts", 2015. Plâtre teinté et filasse. Courtesy de l’artiste. Photo : Yves Bresson, 2015.

 

 

 

Depuis 2010, le programme d’exposition "Local Line" du Musée d’art moderne et contemporain offre une plateforme de diffusion dédiée aux jeunes créateurs de Rhône-Alpes et d’Auvergne. "Local Line" met en avant la vitalité d’une région innovante et ouvre une fenêtre sur la création foisonnante d’une génération.

En 2015, l’exposition se déploie sur deux sites, le Musée et le site Le Corbusier à Firminy, en résonance avec la Biennale d’art contemporain de Lyon 2015 / FOCUS. L’ensemble des artistes de cette exposition a été invité à produire de nouvelles œuvres.

Les neufs artistes exposés sur le site Le Corbusier de Firminy ont tous été choisis pour leur capacité à entrer en résonance avec le lieu et à revisiter quelques-uns des grands thèmes qui traversent l’oeuvre de l’architecte.

Les œuvres présentées évoquent tour à tour l’architecture, l’urbanisme, le design, le motif.


OCTAVE RIMBERT-RIVIÈRE

Né en 1988, il vit et travaille à Lyon. DNSEP obtenu en 2013 à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon.

Octave Rimbert-Rivière présente des sculptures en forme de colonnes ou de plaques, assemblées les unes aux autres pour créer un bas-relief. Réalisées en plâtre, les plaques figurent un motif simple et répétitif dont le principe a été largement utilisé dans les années 1950 / 1970 pour recouvrir les murs de manière standardisée, fonctionnelle et peu onéreuse.

Voilà ce à quoi ces objets font référence dans notre mémoire. Mais ce principe est ici contrarié par un aspect artisanal augmenté par des couleurs kitsch. Si nous nous approchons, apparaissent de façon paradoxalement intégrée et incongrue, des moulages de tranches de fromages. Détournement d’objets et matériaux alimentaires, ou comment se servir de la banalité la plus ordinaire que propose notre environnement pour la sublimer et lui donner l’aura de l’œuvre d’art. Une question commune à ces deux domaines, art culinaire et art plastique : comment réassortir et accommoder les restes ?

Ces mélanges de pratiques nobles et populaires (noble et ignoble) semblent ici investir le même terrain et nous renvoient de manière sarcastique à l’échec de la modernité, en utilisant certains principes pour réinvestir ce passé récent et lui donner une présence désuète.

Octave Rimbert-Rivière nous interroge sur les passages entre l’art et le design et tente de les décoder pour en faire surgir d’autres possibles.

(Texte extrait du guide du visiteur, département des publics/MAMC, 2015).



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez