Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
contenu destiné au public adulte
Local Line 18 : Baptiste Croze, "Sculptural studies"
Source : Département des publicspublié le 23 septembre 2015

Baptiste Croze, "Sculptural studies", 2015. Installation, objets divers, 91 m2. Courtesy de l’artiste. Photo Yves Bresson.

 

 

 

Depuis 2010, le programme d’exposition "Local Line" du Musée d’art moderne et contemporain offre une plateforme de diffusion dédiée aux jeunes créateurs de Rhône-Alpes et d’Auvergne. "Local Line" met en avant la vitalité d’une région innovante et ouvre une fenêtre sur la création foisonnante d’une génération. En 2015, l’exposition se déploie sur deux sites, le Musée et le site Le Corbusier à Firminy, en résonance avec la Biennale d’art contemporain de Lyon 2015 / FOCUS. L’ensemble des artistes de cette exposition a été invité à produire de nouvelles œuvres.

Les cinq artistes exposés au MAMC+ présentent des œuvres qui se confrontent toutes, de façon originale, à la notion de système ; système qui n’existe non pas pour lui-même mais en synergie avec le tout qui le contient.

Les œuvres sont ainsi débarrassées du rêve moderniste de "l’autonomie de l’œuvre" ; selon ce principe l’œuvre existe pour elle-même et son aura ne peut se déployer que dans un lieu neutre. À l’inverse, les œuvres présentées au MAMC+ s’inscrivent pleinement dans leur lieu d’exposition auquel elles s’adaptent.

BAPTISTE CROZE

Né en 1985. Vit et travaille à Lyon. DNSEP obtenu en 2009 à l’École Supérieure d’Art de Grenoble.

Baptiste Croze présente une installation constituée d’objets organisés à même le sol. L’artiste les glane au cours du temps, de ses voyages, de ses rencontres et des besoins de son installation. Pour celle-ci, il a récupéré des objets en visitant la ville de Saint-Étienne, autant que les espaces du Musée. Les objets sont sélectionnés en fonction de leurs qualités : couleur, forme, proportion, masse, échelle.

Ils doivent être de petite dimension afin que l’oeuvre soit comme un champ coloré d’objets, "une prairie où les herbes chatouillent les genoux des spectateurs". Leurs formes s’érigent, elles sont d’une verticalité volontairement phallique. Cette verticalité renvoie à une histoire classique de la sculpture qui "se tient debout". Pourtant, l’accumulation et l’organisation rigoureuse au sol semblent donner l’impression d’une œuvre horizontale. Baptiste Croze considère en effet que le sol est comme la toile d’un tableau. Cette rencontre entre verticalité et horizontalité évoque la rupture, opérée notamment par les artistes minimalistes américains comme Robert Morris ou Carl André. Ces derniers renversent la sculpture à l’horizontale vers les années 1960.

Le visiteur est invité à circuler dans l’intimité de l’œuvre ; il s’oriente en découvrant certains détails. L’échelle des objets se confronte avec l’échelle du visiteur qui apparait alors comme une figure sculpturale.

Le titre de la série "Sculptural Studies" fait référence aux "Cultural Studies" qui se développent dans les années 1960. Il s’agit d’un champ des sciences humaines qui étudie la place de la culture au cœur de nos sociétés. Cette approche se révèle, dans cette installation par la diversité des objets collectés par l’artiste : Baptiste Croze peut autant utiliser un flacon de lessive qu’un fragment de moulage d’une sculpture classique.

(Texte extrait du guide du visiteur, département des publics/MAMC, 2015).



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez