Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
ARMAN : Accumulation de haut-parleurs
 
L'OEUVRE
- Titre : Accumulation de haut-parleurs
- Artiste : Arman, (Armand Fernandez, dit). Artiste américain (de nationalité française à la naissance), né en 1928 à Nice (Alpes Maritimes, France), mort en 2005 à  New York (Etats-Unis).
- Date de l'oeuvre : 1963
- Domaine : Installation
- Support / Technique : Accumulation. Haut-parleurs de postes radio accumulés dans une caisse en bois.
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Collection peinture sculpture installation
- Objet
- Acquisition : Achat à la Galerie Beaubourg (Paris) en 1982.
- Droits d'auteur : © Adagp
- Dimensions : 122,5 x 63 x 18,5 cm
- Echelle : Moyen
 
 
contenu destiné au public adulte
ARMAN : Accumulation de haut-parleurs
Source : Catalogue des collections du Musée, édité en 2000 (M. C.)publié le 07 novembre 2011

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

Si Arman partage avec Yves Klein l'intérêt pour le judo et la culture extrême-orientale, c'est pourtant le "Plein" qu'il expose en 1960 en réponse au "Vide" de son ami. En effet, depuis ses premiers "Cachets" au tampon encreur de 1953 influencés par les collages de Schwitters, les objets envahissent progressivement son œuvre.

D'abord sous forme d'empreintes sur papier d'objets enduits de peinture ("Allures d'objets"), puis d'assemblages d'objets usagés, avec les premières "Accumulations" et "Poubelles", en 1959.

Membre influent du Nouveau Réalisme, Arman choisit de découper, scier, casser, brûler, accumuler ou couler dans la résine de polyester puis le béton toutes sortes d'objets répétés à l'infini.

"Ce procédé de travail est en corrélation avec les méthodes actuelles : automation, travail à la chaîne et aussi mise au rebut en série, créant des strates et des couches géologiques pleines de toute la force du réel.

(Arman, "Réalisme des accumulations", 1961).

Arman se défend d'opérer un "agencement esthétique oblitérant les objets et les rendant pareils aux couleurs d'une palette ".

Pourtant, l'"Accumulation de haut-parleurs" comme la "Poubelle d'atelier" répondent à une volonté plus picturale que sculpturale. L'effet de prolifération et de multiplication des objets se développe en effet plus en surface qu'en volume, contrairement aux "Sculptures-Accumulations" ou aux "Accumulations" réalisées en béton à partir de 1970. 

 


 

Autres œuvres de l'artiste dans la collection du Musée :


"Poubelle d'atelier", 1964. Accumulation. 122 x 100 x 29,5 cm. © Adagp.

 
"Renault Wooden Pieces", 1968. "Dauphine"en bois (coupe de prototype) découpée dans du plexiglas.140 x 500 x 160 cm. © Adagp.

 



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez