Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
STELLA Frank : Agbatana II
 
L'OEUVRE
- Titre : Agbatana II
- Artiste : Frank STELLA. Artiste né en 1936 à Malden (Massachussetts, Etats-Unis). Il vit et travaille à New York (Etats-Unis).
- Date de l'oeuvre : 1968
- Domaine : Peinture
- Support / Technique : Acrylique sur toile.
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Collection peinture sculpture installation
- Perception
- Couleur
- Acquisition : Achat en 1973
- Droits d'auteur : © Adagp
- Dimensions : 305 x 458 x 8 cm
- Echelle : Grand
 
 
contenu destiné au public adulte
STELLA Frank : Agbatana II
Source : Catalogue des collections du Musée, édité en 2000 (M. C.)publié le 04 octobre 2011

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

 

Depuis son installation à New York en 1958, Stella n'a de cesse de décliner et d'épuiser les possibilités de couleurs, compositions et supports offerts par la peinture.

Marqué à ses débuts par les abstraits (Kline, Rothko), il découvre, en 1958, l'œuvre plus analytique de Jasper Johns (Les Drapeaux). Avec l'apparition du motif des bandes - notamment dans la série des "Black Paintings" (1958-1960) - sont posés les fondements de sa peinture : une peinture/objet, qui ne donne à voir que ce qui est à voir, selon la conception développée simultanément par les minimalistes à propos de la sculpture.
Dans le cas des "Black Paintings", le tableau présente des bandes noires, d'égale largeur, séparées par des intervalles laissant apparaître le blanc de la toile et dessinant un tracé rectiligne ou un losange. Les séries qui se succèdent jusqu'en 1965 ont pour dénominateur commun ces bandes et donnent lieu à une déclinaison sur le tracé (plus autonome dans les "Aluminium Paintings"), la couleur (alternance de couleurs dans "Jasper's Dilemma" et emploi de peinture métallique dans "Purple Paintings") ou la forme du support (Valparaiso).

La période située entre 1966 et 1975 est plus "constructiviste", Stella expérimentant les relations colorées à partir de la combinaison et de la démultiplication de formes géométriques simples.

La série des "Protactors" (1967-1969), à laquelle appartient "Agbatana II", est une suite de variations à partir du demi-cercle, qui constituera un ensemble de 96 peintures, la plupart de dimensions gigantesques. Le titre renvoie au plan circulaire des anciennes cités de l'Asie Mineure.

Quant au chiffre II, il indique le mode de disposition des couleurs et des motifs (ici en arc-en-ciel au lieu d'entrelacs ou d'éventail). Choisissant la peinture acrylique pour son rendu froid et impersonnel, Stella n'en multiplie pas moins les tons employés et les effets d'arabesque, pour donner à l'ensemble une composition dynamique (évoquant les Disques simultanés de Delaunay).


"Parczezew" fait partie de la série des "Polish Villages" pour laquelle il attribue à ses toiles le nom d'une synagogue polonaise détruite par les Nazis. Cette référence à l'histoire européenne est renforcée par la forme constructiviste de sa pièce : collages de fragments de toiles, feutre sur carton et bois. Dans le procédé des toiles découpées (shaped-canvas), la recherche de nouvelles compositions chromatiques semble désormais prévaloir sur la volonté de se libérer du support, ce qui annonce la future "période baroque" avec ses compositions plus monumentales, réalisées en usine ("The Forge", 1987).
 

Autres œuvres de l'artiste dans la collection du Musée

"Parczeczew", 1971. Feutre, acrylique, laque et toile sur épaisseurs de carton sur structure en bois. 290 x 280 x 10 cm. © Adagp.

 

"Fladrine", 1994. Acrylique sur toile. 335 x 731,5 cm. © Adagp.



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez