Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
MAGNELLI Alberto : Peinture G.G. (Pierres)
 
L'OEUVRE
- Titre : Peinture G.G. (Pierres)
- Artiste : Alberto MAGNELLI. Artiste italien né en 1888 à Florence (Italie), mort en 1971 à Meudon (Hauts-de-Seine, France).
- Date de l'oeuvre : 1935
- Domaine : Peinture
- Support / Technique : Tempera sur toile de jute goudronnée
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Collection peinture sculpture installation
- Forme
- Abstraction
- Acquisition : Don de Susi Magnelli en 1980
- Droits d'auteur : © Adagp
- Dimensions : 100 x 81,2 cm
- Echelle : Petit
 
 
contenu destiné au public adulte
MAGNELLI Alberto : Peinture G.G. (Pierres)
Source : Catalogue des collections du Musée, édité en 2000 (F. M.)publié le 29 novembre 2011

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

Magnelli est très lié au milieu futuriste florentin quand il peint "La Campagna" (1913 est l'année de la première exposition futuriste à Florence, à la Libreria Gonelli).
Lors d'un séjour à Paris au printemps 1914, il fait la connaissance de Carrà et de Boccioni en même temps que d'Apollinaire, de Picasso et de Léger. Il retient du cubisme la planéité du tableau, où la figuration procède comme par projection de formes simples sur la de la toile.

 Le peintre analyse les éléments picturaux et les rend en larges aplats colorés que séparent de fortes lignes de construction inspirées du premier futurisme. ("Les Ouvriers sur la charrette", 1914, M.N.A.M., Paris).

L'abstraction proprement dite est acquise dès 1915 avec la série des "Peintures", mais l'œuvre de Magnelli demeure traversée, au moins jusqu'aux premières "Pierres" de 1931, par un va-et-vient entre la forme non objective et la figure.

Chaque phase d'indécision se résout dans un revirement paroxystique. Les "Explosions lyriques" de 1918 en sont l'expression exemplaire ; succédant à des figures un peu froides ("Deux femmes debout", 1917, musée des Beaux-Arts de Nantes), elles semblent soudain libérer le peintre de ses préoccupations constructives. Cette expression qui intervient avec l'achèvement de la guerre, marque sur le plan pictural un retour aux couleurs vives et à une composition déliée dont les lignes de force accusées évoquent les toiles des années 1910-1914 de Kandinsky ; Magnelli, cependant, n'abandonne jamais tout à fait le motif - l'homme en mouvement dans "Explosion lyrique n° 19" - et s'inscrit en cela dans la tradition futuriste issue de Boccioni.

L'intérêt pour la figure, pour ses mises en forme et ses déformations, traverse toute la période, et se repère encore après le passage définitif du peintre à l'abstraction, tant sont liées pour Magnelli l'attention à la forme et celle qu'il porte, en collectionneur, à l'art africain. Il demeure que les "Explosions" restent sans équivalent dans l'histoire du futurisme comme dans l'œuvre de Magnelli, lequel par la suite se tient de plus en plus à l'écart du mouvement.


Après un retour à une figuration stricte, l'année 1931 marque une nouvelle rupture. Magnelli, impressionné par des blocs de marbre aperçus aux environs de Carrare, s'engage dans un chemin tout autre. Installé à Paris en 1932, il s'attache désormais à la recherche d'une forme calme, isolée dans ses tensions, où le souci de la matière pendant la période des "Pierres" (1931-1935), comme ici l'usage de la toile de jute goudronnée pour support, le cède progressivement à une peinture abstraite d'un géométrisme adouci ("Equilibre", 1958, M.N.A.M., Paris).



D'autres œuvres d'Alberto Magnelli dans la collection du Musée


"Explosion lyrique n°19", 1918. Huile sur toile.  140 x 93 cm. © Adagp.


"La Campagna", 1918. Huile sur toile.  140 x 93 cm. © Adagp.


"Sans titre", 1927. Huile sur toile. 140 x 93 cm. © Adagp.


"Chemin coloré", 1947. Huile sur toile. 81 x 100 cm. © Adagp.



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez