Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
BEOTHY Etienne : Complainte (opus 143)
 
L'OEUVRE
- Titre : Complainte (opus 143)
- Artiste : Etienne BEOTHY (Istvan BEOTHY, dit). artsite français (hongrois à la naissance) né en 1897 à Héves (hongrie). Il est mort en 1961 à Montrouge (France).
- Date de l'oeuvre : 1958
- Domaine : Sculpture
- Support / Technique : Bronze poli sur socle en marbre
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Collection peinture sculpture installation
- Abstraction
- Acquisition : Don de l'artiste en 1959
- Droits d'auteur : © Adagp.
- Dimensions : 130 x 12 x 19 cm
- Echelle : Petit
 
 
contenu destiné au public adulte
BEOTHY Etienne : Complainte (opus 143)
Source : Catalogue des collections du Musée, édité en 2000 (Y. C.)publié le 13 septembre 2012

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

Sculpteur d'origine hongroise Béöthy travaille à Paris à partir de 1925 et participe dès ses débuts au groupe Abstraction-Création.

Héritier sur le plan formel de Brancusi et d'Archipenko il fonde son style sur le calcul des proportions et l'utilisation des mathématiques appliquées à l'étude de l'évolution de la morphologie humaine, animale et végétale pour établir un système de mesures utilisable dans l'élaboration d'une œuvre d'art. Ainsi, chaque volume, chaque arête de ses sculptures est le résultat d'un calcul systématique s'appuyant sur une théorie des nombres et de l'évolution que l'artiste a publiée en 1939 sous le titre "La Série d'or".

Cette conceptualisation mathématique de l'art s'inscrit dans le contexte des avant-gardes des années 20 où nombre de recherches visaient à contrôler l'intuition par des lois ou par le calcul afin de donner une valeur universelle au langage artistique. À cela s'ajoute chez Béöthy un travail de la matière : les surfaces lisses du bois ou, comme ici, l'aspect poli du bronze contribuent à donner aux volumes en raison de leur parfaite exécution une forme exacte qui semble inaltérable.

Le modèle de la "Série d'or" lui permit de débarrasser la sculpture de la contingence de la figuration pour laisser presque à nu sa seule structure. Cependant l'abstraction n'est pas synonyme dans son œuvre d'un rejet des références à la nature, mais de son exaltation. Il est d'ailleurs une dimension singulière de ses œuvres qui nous frappe tout particulièrement : sa verticalité.

Ses statues sont presque toujours en rythme montant, telles cette "Complainte (opus 143)", évoquant une sorte de progression morphologique infinie avec tout ce que cela comporte de sublime mais aussi de dangereux.

Liens
Site sur Etienne Beothy
www.etienne-beothy.com
Fondation Archipenko (en anglais)
www.archipenko.org
Centre Pompidou
Dossier pédagogique Brancusi



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez