Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
DENIS Maurice : Les communiantes
 
L'OEUVRE
- Titre : Les communiantes
- Artiste : Maurice DENIS. Peintre français né en 1870 à Granville (Manche). Il est mort en 1943 à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines).
- Date de l'oeuvre : 1907
- Domaine : Peinture
- Support / Technique : Huile sur toile.
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Collection peinture sculpture installation
- Acquisition : Achat en vente publique à l'Hôtel Drouot (Paris) en 1972
- Droits d'auteur : © Adagp
- Dimensions : 98 x 107,2 cm
- Echelle : Moyen
 
 
contenu destiné au public adulte
DENIS Maurice : Les communiantes
Source : Catalogue des collections du Musée, édité en 2000 (C. D.)publié le 24 août 2012

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

Dès les années 1890, au sein du groupe nabi formé sous l'égide de Gauguin et de son synthétisme, Maurice Denis apparaît comme un rénovateur de l'art chrétien.

Parmi ses amis de l'académie Julian (Sérusier, Bonnard, Ibels et Ranson) et de l'école des Beaux-Arts (Vuillard), il devient progressivement le théoricien du groupe ("Théories", 1912, "Nouvelles Théories", 1922), plaçant leur art sous le double parrainage de Redon et Cézanne, entre symbolisme et classicisme ("L'Hommage à Cézanne", 1900, musée d'Orsay, Paris).

Suivant le mot d'ordre de sa génération, faire entrer l'art dans la vie, il peint décors pour le théâtre ou pour les demeures, cartons de vitraux, de tapisseries, tableaux, atténuant peu à peu les arabesques et les aplats colorés de ses premières œuvres pour une manière de plus en plus classicisante.

Aspirant à être le Fra Angelico de son temps, comme il le confie à son Journal, Maurice Denis fonde en 1919 avec Georges Desvallières les ateliers d'Art sacré, s'orientant d'une dévotion quasiment formaliste pour la peinture vers une peinture de la dévotion.

Dans cette œuvre à la thématique chrétienne, mêlant scènes d'intimité familiale et citations bibliques, le motif de la procession, observée à travers les rituels catholiques en Bretagne, en Italie ou dans les églises de Paris et de Saint-Germain-en-Laye, revient constamment.

Avec l'équilibre classique de la composition triangulaire couronnée par la croix et l'officiant, avec la construction d'un espace illusionniste par l'étagement coloré des différents plans, associés à une légère stylisation des figures de communiantes et une palette adoucie mate, "Les Communiantes", inspirées des grandes peintures murales de Puvis de Chavannes, témoignent de l'équilibre atteint par l'artiste alors qu'il réalise des œuvres majeures telles que le décor de l'église Sainte-Marguerite du Vésinet (1901) ou la coupole du théâtre des Champs-Elysées à Paris (1911).

Liens
Musée Maurice DENIS (Saint-Germain-en-Laye, Yvelines).
Maurice DENIS, "L'Hommage à Cézanne", 1900, (musée d'Orsay, Paris).
Décor de l'église Sainte-Marguerite du Vésinet, (La tribune de l'art).
Maquette de la coupole du théâtre des Champs-Elysées, (musée d'Orsay, Paris).



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez