Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
Aujourd'hui, mardi 12 décembre, le Musée est fermé sauf pour les groupes avec réservation.
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
LAVIER Bertrand : Relief-peinture n°1
 
L'OEUVRE
- Titre : Relief-peinture n°1
- Artiste : Bertrand LAVIER. Artiste français né en 1949 à Châtillon-sur-Seine (France). Il vit et travaille à Aignay-le-Duc (France) depuis 1988 et à Paris (France).
- Date de l'oeuvre : 1988
- Domaine : Peinture - installation murale
- Support / Technique : Aluminium, tôle émaillée, plexiglas
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Collection peinture sculpture installation
- Objet
- Acquisition : Achat en 1988
- Droits d'auteur : © Adagp
- Dimensions : 250 x 500 x 10 cm
- Echelle : Grand
 
 
contenu destiné au public adulte
LAVIER Bertrand : Relief-peinture n°1
Source : Catalogue des collections du Musée, édité en 2000 (F. M.)publié le 15 novembre 2011

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

"Relief-peinture n °1" peut être interprété comme la formulation d'une question :
Peut-on encore parler de peinture lorsque l'œuvre ne comporte plus que les signes extérieurs par lesquels nous avons appris à identifier un tableau ?

Bertrand Lavier cite avec ironie ces derniers : il rappelle que ce que nous nommons tableau peut aussi se définir comme l'accrochage sur une cimaise d'un panneau rectangulaire inséré dans un cadre.

La dimension de l'œuvre ainsi que sa structure qui évoque un retable s'inscrivent dans cette dialectique engagée avec la "grande peinture". Cependant, l'œuvre se définit d'abord par ce qu'elle n'est pas : pas plus qu'elle n'est un Rubens, elle n'est un Mondrian.
L'artiste, en effet, pratique le jeu des citations littérales : quadrillage des montants d'aluminium, fausse perspective créée par le glissement d'une vitre qui évoquent les superpositions de plans par lesquelles le cubisme fond sur une même surface deux objets distants l'un de l'autre dans l'espace réel.

L'œuvre n'est donc pas un tableau et le tableau n'est pas cette fenêtre par laquelle on pénétrerait dans un ailleurs ; mais le discours ironique de Lavier ajoute aussitôt : l'œuvre est bien une fenêtre puisqu'elle se compose d'éléments fabriqués industriellement à cet usage.
Elle procède de ce jeu qui conduit l'artiste à confronter de diverses manières objet quotidien et œuvre d'art, soit qu'il recouvre d'une épaisse couche de couleur un objet non artistique - piano, réfrigérateur ou panneau de signalisation - soit qu'il présente deux objets de série associés comme une sculpture à son socle.

Travaillant sur la limite entre art et non-art et sur leurs analogies possibles, il lui arrive de pousser plus loin encore la confrontation, comme lors de l'exposition "Histoires de musée" au musée d'Art moderne de la Ville de Paris, en 1989, où il présente en face de la "Femme à la mandoline" de Zadkine (1915-1920, musée d'Art moderne de la Ville de Paris), "Beaunotte" : une pierre de Bourgogne non travaillée posée sur un réfrigérateur, double analogique de l'œuvre de Zadkine sur son socle blanc.


Autres œuvres de l'artiste dans la collection du Musée :


"Relief peinture n° 4", 1988. Tôle émaillée, aluminium et verre. 150 x 220 x 8 cm. © Adagp.

 
"Relief peinture n° 4", 1991. Cibachrome contrecollé sur aluminium. 173 x 245 x 6 cm. © Adagp.

 
"Peinture moderne", 1984. Peinture sur sculpture récupérée sur socle peint. 193 x 48 x 38 cm. © Adagp.


"Peinture", 1984. Acrylique sur toile. 150 x 220,5 x 4 cm. © Adagp.


"IFAFA IV", 2004. Tubes de néon et bois. 195 x 331,5 cm. © Adagp.


"Candy/Fichet Bauche", 1989. Métal et matière plastique. 198 x 101 x 80 cm. © Adagp.


"Arcadia", 1991. Acrylique sur métal. 207 x 300 x 10 cm. © Adagp.

 




 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez