Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
BRAUNER Victor : L'autre version
 
L'OEUVRE
- Titre : L'autre version
- Artiste : Victor BRAUNER. Artiste français, de nationalité roumaine à la naissance, né en 1903 à Piatra Neamt (ROUMANIE). Il est mort à Paris (FRANCE) en 1966.
- Date de l'oeuvre : 1934
- Domaine : Peinture
- Support / Technique : Huile sur toile.
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Objet
- Collection peinture sculpture installation
- Acquisition : Legs de Mme Jacqueline Victor Brauner en 1987.
- Droits d'auteur : © ADAGP
- Dimensions : 92 x 72 cm
- Echelle : Moyen
 
 
contenu destiné au public adulte
BRAUNER Victor : L'autre version
Source : Catalogue des collections du Musée, édité en 2000 (C. D.)publié le 24 juin 2013

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

Brauner est fortement marqué par les rituels populaires et une culture orientale animiste propre à son pays.

Installé à Vienne en 1912, il s'intéresse à la zoologie et à la peinture. Formé à l'école des Beaux-Arts de Bucarest, il commence par peindre des paysages cézanniens et subit ensuite successivement les influences dadaïste, abstraite et expressionniste.

Dès 1924, il prend part aux mouvements d'avant-garde, créant la même année la revue "75 H.P." dans laquelle il publie son "Manifeste de la Pictopoésie "et son essai, "Le Surrationalisme".

En 1930, il s'installe à Paris et se rapproche, par l'intermédiaire de Brancusi et de Tanguy, des surréalistes. Il multiplie alors des représentations oniriques et symboliques qui ressortissent pleinement à l'univers surréaliste. Se saisissant d'un des thèmes de prédilection du groupe formé autour de Breton, Brauner évoque le personnage de "Fantomas" - héros populaire du cinéma et du roman policier - dans une composition de formes molles et anamorphosées, proche du style de Tanguy. Usant d'une calligraphie de type expressionniste rappelant certaines œuvres de Paul Klee, Brauner peint l'effigie d'un autre héros - plus dadaïste celui-là - le père Ubu, l'histrion créé par Alfred Jarry. Entre graffitis et schéma perspectiviste, la composition "Ubu M.K." témoigne du caractère intimiste et spontané de son œuvre. La tonalité "métaphysique" de "L'Autre version" illustre quant à elle un autre versant de l'esthétique surréaliste, marqué par l'impact de la peinture de De Chirico : espace scénique cubique, abstrait, tête à l'antique, objets et machines...

En 1938, un accident lui fait perdre un œil et suscite une série de peintures dites "Lycanthropes" ou "Chimères", expressions de son "monde de l'imagination".

Réfugié pendant la guerre dans les Hautes-Alpes, il s'initie aux tarots, à la cabbale, lit les romantiques allemands et réalise un ensemble d'œuvres ésotériques telles que "La Pierre philosophale". Brauner décline là dans un style lisse une thématique personnelle et récurrente - ésotérisme, animisme, paysage sylvestre nocturne, thème de la femme-mère - qui constitue l'univers poétique de "l'empereur du royaume du mythe personnel" ("Proclamation" et "Deuxième autocouronnement", "Le Surréalisme", cat. expo. 1947).

Après sa rupture avec les surréalistes en 1948, Brauner réalise un ensemble autobiographique, les "Onomatomanies", qui relate les exploits cosmiques accomplis par "Victor". Dans les années 1960, le peintre infléchit son œuvre vers un style simplifié qui annonce les cycles des "Mythologies" et de la "Fête des mères", sur toile et bois découpés (1965).  


ANNEXE

Sélection d'autres œuvres de Victor Brauner dans la collection du Musée


"Ville médiumnique, 1930. Huile sur toile. 72,7 x 91 cm. © ADAGP.


"Les siècles reculaient comme des ouragans", 1932. Huile sur carton. 27 x 19 cm. © ADAGP.


"Fantomas", 1932. Huile sur toile. 73 x 92 cm. © ADAGP


"L'étrange cas de Monsieur K", 1933. Huile sur toile. 81,5 x 100,5 cm. © ADAGP.


"UBU M.K.", 1934. Huile sur toile. 55 x 46 cm. © ADAGP.


"L'autre version",1934. Huile sur toile. 92 x 73 cm.© ADAGP.


"Portrait comestible", 1938. Tempera à l'œuf, huile et collage de lentilles. 73 x 60 cm. © ADAGP.


"La pierre philosophale", 1940. Huile sur toile. 65 x 81 cm. © ADAGP.
Lecture d'œuvre


"Totintot", 1945. Sculpture. Bronze à la cire perdue. 37,7 x 29,5 x 9,5 cm. © ADAGP.


"Sans titre", 1950. Gouache et peinture argentée sur galet. 7,6 x 6,1 x 2,7, cm. © ADAGP.



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez