Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
SCHWITTERS Kurt : Sans titre
 
L'OEUVRE
- Titre : Sans titre
- Artiste : Kurt SCHWITTERS. Artiste britannique (allemand à la naissance) né en 1887 à Hanovre (Allemagne). Il est mort en 1948 à Kendal (Royaume-Uni).
- Date de l'oeuvre : Vers 1939-1944
- Domaine : Collage
- Support / Technique : Bois, pierre, métal, verre, céramique, carton, contreplaqué et peinture
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Collection peinture sculpture installation
- Abstraction
- Acquisition : Achat à une galerie en 1973
- Droits d'auteur : © Adagp
- Dimensions : 35 x 27 x 1,4 cm
- Echelle : Petit
 
 
contenu destiné au public adulte
SCHWITTERS Kurt : Sans titre
Source : Catalogue des collections du Musée, édité en 2000 (M. C.)publié le 24 août 2012

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

Parce qu'il rêvait de réaliser l'œuvre d'art totale, Kurt Schwitters a été tout à la fois poète, peintre, sculpteur, voire architecte. Influencé dans un premier temps par l'expressionnisme et le cubo-futurisme, il se tourne, en 1918, vers l'abstraction et collabore à la revue "Der Sturm".

Cette même année, il rencontre Arp et Hausmann, co-fondateurs du club Dada de Berlin et participe en 1919 à la "Zeltung", dernière manifestation dada en Suisse. Malgré son désaccord avec Huelsenbeck sur le rôle politique de l'art - à l'origine du refus de son adhésion au groupe Dada de Berlin et de son absence à la Première foire internationale dada en 1920 - Schwitters participe à de nombreuses autres manifestations dada et sera officiellement admis en 1922 dans le cercle Dada lors du Congrès constructiviste dada de Weimar.

Parallèlement, il invente le concept "Merz", signifiant un processus de transformation, au moyen duquel il décline, mêle et réactive les différentes disciplines artistiques. Ainsi les tableaux "Merz", collages-assemblages, intègrent des objets/déchets : "En se mettant réciproquement en valeur, les objets perdent leur caractère individuel, leur venin propre ; ils sont dématérialisés et deviennent matériau pour le tableau".

Il déclame lui-même les poèmes "Merz", œuvres "verbi-voco-visuelles", comme "Anna Blume" ou l'"Ursonate". Le "Merzbau", maison/atelier, œuvre d'art totale, est conçu comme filtre des relations entre le temps, la vie, l'imagination : des trois versions attestant de ses lieux de résidence successifs (Hanovre, Norvège, Londres), deux ont été détruites et la troisième jamais achevée. La revue "Merz" dont il ne publiera que trois numéros entre les années 20 et 30, souligne, quant à elle, son tournant vers le constructivisme et le néo-plasticisme, avec des textes des membres de De Stijl, du Bauhaus ou d'Abstraction-Création. En 1937, fuyant les persécutions nazies, Schwitters se réfugie en Norvège où son isolement lui permet de développer un style personnel, plus en communion avec la nature.

L'assemblage "Sans titre" date de cette époque. Les déchets urbains ont été remplacés par des déchets naturels (galets, morceaux de bois, fragment de terre cuite). La préférence pour les tons bleus, blancs et sable renvoie à un paysage marin, les objets dirigeant la composition simple mais rigoureuse qui redessine le pourtour du support rectangulaire et marque la diagonale.



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez