Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
SOULAGES Pierre : Peinture 19 juin 1979
 
L'OEUVRE
- Titre : Peinture 19 juin 1979
- Artiste : Pierre SOULAGES. Né en 1919 à Rodez (Aveyron). Nationalité française.
- Date de l'oeuvre : 1979
- Domaine : Peinture
- Support / Technique : Huile sur toile.
- Thèmes :
- Abstraction
- Collection peinture sculpture installation
- Acquisition : Achat à l'artiste en 1982
- Droits d'auteur : © Adagp
- Dimensions : 222 x 175 cm
- Echelle : Grand
 
 
contenu destiné au public adulte
SOULAGES Pierre : Peinture 19 juin 1979
Source : Catalogue des collections du Musée, édité en 2000 (M. C.)publié le 26 avril 2012

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

Marqué par l'austérité de l'art roman, les lavis de Rembrandt et la détermination d'un Cézanne ou d'un Van Gogh, Pierre Soulages choisit, dès ses débuts, en 1947, l'abstraction ainsi que la série pour rendre "en peinture au fil des jours, non les événements extérieurs ou intérieurs de son existence, mais l'état d'équilibre entre ses forces et son monde" (Robert Klein).

Qualifiant, pour sa part, ses peintures "d'instants poétiques" - ce qui explique que, bientôt, la date d'exécution fera office de titre - Soulages s'emploie à traiter la surface autant comme captatrice que comme génératrice de lumière. 
La série des peintures au goudron sur verre datant de 1948 rassemble déjà cette double finalité. Ainsi, l'opacité des couches de noir, réparties en de larges traînées horizontales, cache, en partie, la transparence du verre, excepté dans de rares interstices, eux-mêmes rythmés par des coulures ou raclures noires verticales, où pénètre la lumière. La gestualité plus marquée de "Peinture 18 avril 1959", de tonalité noire et brune, matérialisée par une série de coups de brosse éparpillés sur une toile en partie recouverte de couleur fluide et transparente n'écarte pas pour autant l'intérêt pour la façon dont la lumière s'accroche et qui se manifeste ici par les différentes intensités du noir.

En 1979 Soulages adopte définitivement cette couleur propice à la lumière, car extrême, et dont il recouvrait déjà quasi-systématiquement les fonds colorés de ses peintures depuis 1953. Travaillant au moyen de couteaux, de truelles ou de racloirs de son invention, sur des formats toujours plus vastes (souvent assemblés en polyptiques) posés à terre, Soulages "sculpte" plus qu'il ne peint ses surfaces de lumière, jouant habilement sur les relations entre zones striées, tissées ou lisses, mates ou brillantes, ou encore sur le rapport entre l'épuration et le recouvrement.

Ainsi, dans "Peinture 19 juin 1979", l'unité conférée par une division de la surface en trois parties horizontales d'égale largeur est-elle rythmée par des coins de toile beige laissée vierge, des coups de racloir interrompant le déroulement régulier des stries horizontales ou découvrant une superposition de couches de noir dont certaines brillantes - chacune de ces données entretenant, ici encore, un rapport différent avec la lumière.

 
 


 

Sélection d'autres œuvres de Pierre Soulages dans la collection du Musée



"Sans titre", 1948. Goudron sur verre. 76,5 x 45,5 cm. © Adagp.


"Peinture 18 avril 1959", 18 avril 1959. Huile sur toile. 130 x 162 cm. © Adagp.


"Peinture 10 janvier 1964", 10 janvier 1964. Huile sur toile. 300 x 236 x 4 cm. © Adagp.



"Peinture, 243 x 181 cm - 9 mai 2002", mai 2002. Huile sur toile. 243 x 181 cm. © Adagp.



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez