Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
EDDY Don : sans titre
 
L'OEUVRE
- Titre : Sans titre
- Artiste : Don EDDY. Artiste américain né en 1944 à Long Beach (Californie, Etats-Unis). Il vit à Santa Barbara (Californie, Etats-Unis).
- Date de l'oeuvre : 1971
- Domaine : Peinture
- Support / Technique : Acrylique sur toile.
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Collection peinture sculpture installation
- Société
- Perception
- Acquisition : Achat en 1973
- Droits d'auteur : © Don Eddy
- Dimensions : 240 x 167,2 cm
- Echelle : Moyen
 
 
contenu destiné au public adulte
EDDY Don : sans titre
Source : Département des publicspublié le 02 août 2011

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE


La démarche de Don Eddy est caractéristique d’un mouvement américain, appelé l’"Hyperréalisme", qui apparaît vers 1965.
Ce réalisme s’est imposé comme un genre qui prend l’esthétique photographique pour modèle. Si bien que les tableaux réalistes ressemblent à des photographies peintes dont la réalité des choses veut être exacte et objective.

Les hyperréalistes, Chuck Close, Robert Cottingham, Richard Estes, Ralph Goings, prenant acte qu’en peinture tout a été fait, considèrent qu’il leur reste à peindre le monde tel qu’il est, sans le styliser. Le réalisme est lié à un sujet concret et comme le souligne Eddy, "l’apparence du monde est plus excitante que l’apparence d’un art factuel et contrefait."

L’enregistrement du réel est au centre de l’œuvre de Don Eddy.
Ses toiles font figures de symboles : pare-chocs d’automobiles, tôle cabossée d’une jeep, moto rutilante ("Harley wheel hub", 1970), voitures aux chromes éblouissants ("BMW showroom", 1972). Images banales qui participent à l’imagerie populaire des années 1970. Très proche en cela des artistes du pop’art américain, Eddy tourne le dos à la narration des objets. L’esprit dans lequel il aborde la réalité, et qui se traduit sur le plan formel par l’agrandissement de détails, "prive d’une certaine manière l’objet de sa signification habituelle." Le choix des sujets par leur traitement parcellaire engendre un réalisme tautologique. Des détails de pare-choc ne donnent pas une connaissance exacte de l’objet réel. Ce sont des images arbitraires qui obligent le spectateur à reconsidérer mentalement ce qu’il voit pour lui donner sa signification quotidienne. Comme l’a défini Glusberg : "Ses toiles deviennent un écran réflecteur où se projettent des images…".

Avec l’œuvre "Sans titre", la texture des voitures devient primordiale. Elle acquiert une densité physique et une qualité optique. Les effets de cadrage cinématographique et l’utilisation fragmentaire des formes de voitures rendent compte de l’aspect déconcertant des objets banals. Si le pneu prend ici une valeur totémique, c’est que "la roue de la voiture, écrit Alain Joffroy, unique et détachée du corps de la machine résume à elle seule la société industrielle."
Eddy se sert de plusieurs photos (diapositives projetées) du même sujet avec des mises aux points différentes de la même vue, de façon à obtenir plusieurs plans et au final rien n’est flou.
L’agrandissement démesuré d’un sujet est une forme d’abstraction. En effet, en exagérant le sujet de la réalité ordinaire, Eddy lui donne une nouvelle identité.


D. M., service des publics du Musée pour l'exposition hors les murs des collections du Musée "Monet to Warhol" présentée en Corée à Daejeon (24-05-2011 > 28-08-2011) puis à Busan (jusqu'au 04-12-2011).



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez