Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
STAMPFLI Peter : Rallye
 
L'OEUVRE
- Titre : Rallye
- Artiste : Peter STAMPFLI. Artiste suisse né en 1937 à Deisswil (Suisse). Il vit et travaille à Paris de puis 1960.
- Date de l'oeuvre : 1964
- Domaine : Peinture
- Support / Technique : Huile sur toile.
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Collection peinture sculpture installation
- Objet
- Société
- Acquisition : Achat à l'artiste en 1979
- Droits d'auteur : © Adagp
- Dimensions : 173 x 188 cm
- Echelle : Moyen
 
 
contenu destiné au public adulte
STAMPFLI Peter : Rallye
Source : Catalogue des collections du Musée, édité en 2000 (M. Ci.)publié le 02 décembre 2011

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE

Au début des années 1960, après avoir peint de grandes toiles abstraites dans la mouvance de l'Action Painting, Stämpfli commence à s'interroger sur la possibilité d'introduire une nouvelle forme de figuration dans sa propre peinture. Il s'oriente ainsi vers une observation détaillée du quotidien et des images publicitaires.

Lors de sa deuxième exposition personnelle, en 1966, il présente pour la première fois des tableaux représentant des carrosseries de voiture. Dorénavant, l'automobile constituera le sujet dominant de sa peinture. A travers une progression rigoureuse du regard qui rappelle le mouvement d'un zoom, Stämpfli procède à une manœuvre d'immersion dans son objet dont il isole et agrandit les détails (volant, tableau de bord, pare-chocs, phares, roues) - comme dans "Rallye".

Avec "SS 369" (1969) - représentation frontale d'un roue sur une toile découpée en tondo - sa démarche picturale s'affranchit de l'héritage réaliste éliminant le fond et les effets de lumière. "C'est comme la création d'une sorte de tableau abstrait, explique-t-il, où les formes, seulement parce qu'elles nous sont familières, nous font penser à une roue."

Au cours des années 1970, le motif du pneu et de ses traces devient central : dans "M 301" (1970) une grande toile est découpée selon la forme d'un pneu vu d'en haut et posée à plat sur le sol ; dans l'aménagement du Pavillon suisse à la Biennale de Venise la même année, les rainures des pneus, figurées sur de longues toiles rectangulaires, créent un véritable environnement.

Distante tant du Pop Art, dont elle récuse les effets de séduction et les présupposés sociologiques, que de l'hyperréalisme - dans sa dimension anecdotique et avec sa fidélité à l'intégrité de l'objet - la dernière peinture de Stämpfli dématérialise le donné réel jusqu'à le transformer en une pure trace. Elle arrive à créer, par conséquent, une dimension visuelle autonome qui appelle un positionnement réflexif du spectateur.

Le site de l'artiste. Contient un catalogue raisonné des œuvres.

L'action painting sur le site larousse.fr/encyclopedie



 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez