Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Ressources
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Delph750
Le 30 mars 2012.

"Super cette rubrique ressources. J'ai pu faire plusieurs recherches très différentes afin de préparer une séance d'arts visuels pour ma classe de CM1. Du coup, je pense les emmener en visite au Musée l'année prochaine, en CM2.".
 
 
 
ANONYME (atelier de Luis MORALES) : Vierge de douleur
 
L'OEUVRE
- Titre : Vierge de douleur
- Artiste : Anonyme (XVIème siècle). Luis MORALES (atelier de)
- Date de l'oeuvre : XVIème siècle
- Domaine : Peinture
- Support / Technique : Huile sur bois.
- Exposition(s) :
- Thèmes :
- Collection art ancien
- Corps
- Acquisition : Legs d'Etienne-Marie Bancel en 1893.
- Droits d'auteur : © Domaine public
- Dimensions : 39 x 28 cm
- Echelle : Petit
 
 
contenu destiné au public adulte
ANONYME (atelier de Luis MORALES) : Vierge de douleur
Source : Catalogue des collections d'art ancien, édité en 2007 (C. L. B.)publié le 05 avril 2012

DESCRIPTION ET COMMENTAIRE


Peu de documents retraçant la carrière de Luis Moralès, peintre espagnol du XVIème siècle, nous sont parvenus. Surnommé "El Divino" en raison des sujets religieux qu'il illustre tout au long de sa carrière, il semble qu'il ait été assez démuni vers la fin de sa vie et que le roi Philippe Il ait consenti à lui verser une pension. Il exécute de nombreuses commandes pour les églises de sa région, notamment pour la cathédrale de Bajadoz. Influencé par Michel Ange et Léonard de Vinci, le style de Luis Moralès présente surtout des affinités avec celui de l'école Flamande.

On suppose qu'il a appris son art auprès de Kempeneer à Séville. Peintre à l'abondante production, il ne peint que des sujets religieux, le plus souvent dans une composition au cadre resserré autour d'un nombre réduit de personnages placés sur un fond sombre ou neutre.

Tout est mis en œuvre pour provoquer l'émotion du spectateur. Il est, avec Le Greco, l'un des plus importants représentants du style maniériste. Ils ont tous deux su exprimer le renouveau de la spiritualité catholique en Espagne. Les Pietà du peintre Moralès illustrent bien la dévotion personnelle encouragée par Loyola dans ses Exercices spirituels. De trop nombreuses œuvres lui ont été attribuées, ce qui tend à brouiller la perception de son style véritable, très pur et harmonieux.

La Vierge de douleur conservée à Saint-Etienne présente des tonalités froides et une mélancolie exacerbée caractéristiques des œuvres de Luis Moralès.
Néanmoins, elle ne peut lui être attribuée : l'ovale du visage est plus doux, les traits sont moins anguleux, l'intensité dramatique est également moins prononcée. Une confrontation avec d'autres Pietà du peintre espagnol, notamment celle conservée au Musée Real Academia de Bellas Artes à Madrid, confirme la probabilité d'une attribution à un suiveur du style de l'artiste.


 Retourner aux résultats de ma recherche
  
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez