Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Expositions / Expositions archivées
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
 
 

Expositions archivées

 
Adrian Schiess, Mimosas, 2008.
''Mimosas'', 2008. Acrylique, huile, laque, peinture spray, mousse PU sur aluminium. Dimensions : 50 x 70 cm. © Galerie Schwarzwälder, Vienne.
 
"Frühling", 2006. Acrylique sur toile. Dimensions : 100 x 200 cm. © Galerie Schwarzwälder, Vienne.
 
"En mars", 2000. Huile sur aluminium. Dimensions : 25 x 30 cm. © Galerie Schwarzwälder, Vienne.
 
"Blume", 2004. Huile, laque, acrylique, papier et carton sur aluminium. Dimensions : 50 x 70 cm. © Galerie Schwarzwälder, Vienne.
 
 
Adrian SCHIESS
Du 06 février 2010 au 18 avril 2010
 

Adrian Schiess se définit comme un peintre conceptuel qui regarde et se nourrit de la nature.

Il est surtout connu en France par les "Flache Arbeiten". Ces grands panneaux de bois enduits de peinture métallisée sont la plupart du temps monochromes. Posés sur des tasseaux, à plat, souvent au sol, la brillance de leur peinture reflète l'espace environnant : ils montrent le lieu et ce qui s'y passe.

Depuis, il a multiplié les supports, les formats, les matières et les techniques pour créer une peinture qu’il dit être "infinie". Petits formats sur aluminium, aplats épais, tissus, empâtements, explosion de couleurs, impressions jet d’encre sur toile, aquarelles, mais aussi photographies, les travaux d’Adrian Schiess demandent surtout à être expérimentés sensuellement.

Adrian Schiess dit sa peinture infinie. Chaque nouvelle oeuvre s'y inscrit comme un fragment qui "tient le rôle d'un amplificateur visuel du monde". Pour fonctionner ces amplificateurs nécessitent notre forte participation à nous spectateurs. Lorsque nous nous prenons au jeu, ces fragments nous troublent, allant jusqu'à nous faire douter de ce que nous voyons. Nos certitudes sont mises à mal. C'est encore plus flagrant avec les peintures par jet d'encre qui se laissent difficilement attraper. On les regarde sans parvenir à faire le point sur elles. Ça reste flou, et plus on s'approche, plus ça devient flou. Ces peintures nous obligent à respecter une distance vis-à-vis d'elles. Un peu comme devant le vide : si l'on s'en approche trop, le vertige nous prend.

D'une manière très pertinente, Adrian Schiess pose ainsi la question de la vision, du regard sur le monde et de sa construction par la peinture. Construction jamais finie et toujours à refaire. Quête essentielle jamais atteinte.

Extrait de la préface du catalogue de l'exposition.

 
"Dans mon travail, je ne trouve pas, pour le moment, de dénominateur plus fort que celui de la peinture comme processus, de la lumière, et du temps."
Adrian Schiess


Cette exposition a été montrée précédemment au Musée Fernand Léger à Biot (Alpes Maritimes) et au Parvis à Ibos avant de faire escale à Saint-Etienne.

 

GUIDE DU VISITEUR

 A télécharger au format pdf en cliquant sur l'icone.

 

CATALOGUE

Exposition Adrian Schiess, catalogue.

Adrian Schiess
Edition : Un, Deux... Quatre Editions, 2009 / Textes : Odile Biec, Maurice Fréchuret,  Brigitte Hedel-Samson, Lorand Hegyi et Evelyne Toussaint / Langue : bilingue français-anglais / ISBN 978-2-35145-092-5 / Prix : 23 euros / Disponible à La Boutique du Musée et en librairies spécialisées ; consultable à la bibliothèque Jean Laude.

  
 >>Retour à la liste des expositions
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez