Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Expositions / Expositions archivées
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
 
 

Expositions archivées

 
barthelemy toguo,road to exile,iles jamais trouvees
Barthélémy TOGUO, "Road to exile", 2007. Installation : bois, tissu et bouteilles de vokda. Dimensions variables. Courtesy MAM Mario Mauroner Contemporary Art Vienna & Salzburg. © Adagp, novembre 2010.
 
Michelangelo PISTOLETTO, "Labirinto e Grande Pozzo", 1969-2008. Installation. Courtesy Galleria Continua, San Gimignano/Bejing/Le Moulin. © DR.
 
KIMSOOJA, "Bottari Truck : Migrateurs", 2007. Projection vidéo. Courtesy Kimsooja and Kewenig Galerie, Köln. © Kimsooja.
 
Richard LONG, "Winter Slate Line", 1985. Sculpture. Pierre. 700 x 80 cm. © Adagp, novembre 2010. Photo : Yves Bresson / Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole.
 
Vue de l'exposition. Au premier plan : Gloria FRIEDMANN, "Exode", 2007. © Adagp, janvier 2011. Photo : Yves Bresson / Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole. © DR.
 
Vue de l'exposition. Au premier plan : Maria LOIZIDOU, "Rewind Sisyfus cartography", 2010. © M. Loizidou et A.D. Gallery (Athens). Photo : Yves Bresson / Musée d'Art Moderne de Saint-Etienne Métropole. © DR.
 
 
Iles jamais trouvées
Exposition thématique collective (35 artistes internationaux)
Du 17 décembre 2010 au 17 avril 2011
 
L’exposition "Îles jamais trouvées" souhaite montrer, au travers des œuvres de 35 artistes internationaux (Japon, États-Unis, Allemagne, Italie, France, Grèce, Chypre, Maroc…) une sensibilité commune et partagée, tournée vers la quête de l’authenticité, au sein d’un contexte sociologique et anthropologique complexe.

Sans nier ou refuser de voir la réalité telle qu’elle nous entoure, les artistes exposés cherchent tous à dévoiler au plus juste leur créativité, riche de visions, de détournements et de poésie. L’artiste est parfois contradictoire, autodestructeur et tourmenté, dans l’excès et la fantaisie, débordant d’une curiosité inassouvie. Il crée de nouvelles valeurs, de nouveaux langages, de nouveaux signaux et métaphores, et génère de nouvelles connexions, propose de nouveaux contextes et systèmes mentaux et culturels.

Les "Iles jamais trouvées" sont ces zones de création particulières, uniques et individuelles dans lesquelles chaque artiste définit et communique clairement sa propre approche, son propre langage et système de symboles, sa propre vision idéologique, philosophique, esthétique et historique du monde. La vie et le travail des artistes peuvent également se comprendre par la quête métaphorique de "leur île", de "leur place", de "leur terre". Toutes les inventions d’organisation des formes, de langages, de signaux visuels et de nouveaux récits personnels constituent ces terres d’empathies et d’imagination qui se présentent elles‐mêmes comme des îles.

En ce sens, le travail artistique ressemble à un long et éternel voyage grâce auquel les artistes, suivant leur propre étoile, découvrent continuellement de nouvelles îles, de nouveaux continents et de nouveaux mondes – conquièrent de nouveaux territoires, élaborent et occupent de nouvelles aires par leurs méthodes et leurs aptitudes. Ce voyage éternel est un compte à la fois dramatique, poétique, conflictuel et pittoresque rempli d’espoir et de déception, de perte et de trouvailles, de labeur, de plaisir et de joie, mais aussi de destruction, de déchéance, de colère, de tristesse, de solitude et de renoncement, de raison et d’irrationalité, de folie et d’obsession.

Avant tout, l’exposition "Iles jamais trouvées" est un hommage à ces artistes capables de créer de nouvelles situations et de nouveaux territoires qui, comme les îles des immenses océans, évoquent simultanément l’asile et l’emprisonnement, la maison et l’enfer, la libération et la dissolution.


Exposition présentée au Palazzo Ducale, Gênes (Italie) du 13 mars au 13 juin 2010 puis au Musée national d’art contemporain de Thessalonique du 28 juin au 28 novembre 2010.

 



LISTE DES ARTISTES EXPOSES

Marina ABRAMOVIC (Serbie), Alice AYCOCK (Etats-Unis), Marina BOLLA, (Italie) Louise BOURGEOIS, (Etats-Unis) Yves BRESSON (France), Tony CRAGG (Grande-Bretagne), Danica DAKIC, (Bosnie) Latifa ECHAKCH (Maroc), Jan FABRE (Belgique), Hans Peter FELDMANN (Allemagne), Gloria FRIEDMANN, (Allemagne/France), Carlos GARAICOA (Cuba), GILBERT & GEORGE, (Grande-Bretagne) Siobhan HAPASKA, (Grande-Bretagne) Rebecca HORN (Allemagne), Ilya KABAKOV (Russie), Anselm KIEFER (Allemagne), KIMSOOJA (Corée/Etats-Unis), Jannis KOUNELLIS (Grèce/Italie), Maria LOIZIDOU (Chypre), Richard LONG  (Grande-Bretagne), Natsuyuki NAKANISHI (Japon), Maurizio NANNUCCI (Italie), Luigi ONTANI (Italie), Dennis OPPENHEIM (Etats-Unis), ORLAN (France), Michelangelo PISTOLETTO (Italie), Lucas SAMARAS (Grèce/Etats-Unis),  Barthélémy TOGUO (Cameroun/France), Stefanos TSIVOPOULOS (Grèce), Costas TSOCLIS (Grèce), Mamoru TSUKADA (Japon, vit à Berlin), Günther UECKER (Allemagne),  Lois WEINBERGER (Autriche) et Dimitirs XONOGLOU (Grèce).

Télécharger la version pdf 


CATALOGUE


Catalogue exposition "Iles jamais trouvées"

"Iles jamais trouvées"
Textes : Lorand Hegyi, Katerina Koskina, Eugenio Viola / Edition bilingue : français - anglais / Prix : 25 euros / Date de parution : 2010 / ISBN 9-788836616817 / Disponible à La Boutique du musée.


DOSSIER PEDAGOGIQUE

Réalisé par le service des publics en collaboration avec les Conseillers Pédagogiques Arts Visuels et le Professeur Relais de l’Education Nationale, il constitue un outil précieux pour tout enseignant qui souhaite préparer sa visite, ou la prolonger par une expérimentation ou un atelier en classe, approfondir certaines œuvres ou notions abordées lors de la visite, etc.
Bien qu'axé sur l’exposition "Îles jamais trouvées", ce dossier restera à long terme, une ressource utile pour les enseignants qui recherchent des pistes pédagogiques.

Dosseir pedagogique, exposition Iles jamais trouvees  Cliquer sur l'image pour télécharger le dossier au format pdf.


RADIO

Les rendez-vous de la création contemporaine : Table ronde critique sur l’exposition "Iles jamais trouvées" au MAMSE

Durée : 30'10 mn.
Invités : Patricia Creveaux, historienne de l’art; Jean-Emmanuel Denave, journaliste et critique culturel dans la presse écrite.
Contenu : le musée d’Art Moderne de Saint-Etienne expose pour une période longue (jusqu’au 17 Avril 2011) une nouvelle exposition collective montée avec deux autres institutions (italienne et grecque). Débat sur la qualité de cette coproduction conçue à l’initiative de Lorand Hegyi, directeur du Musée de Saint Etienne.
Télécharger et écouter l'émission de radio


VIDEO

"Des îles jamais trouvées". A découvrir sur le site "Culturebox". Durée : 2'12".

 

A LIRE EN LIGNE

La chronique du mois de "labellerevue.org", revue d'art contemporain en Centre-France.
CONQUERIR DES ILES EN MOUVEMENT, par Gwilherm Perthuis
Dans un court texte intitulé "L’île déserte", resté inédit jusqu’en 2002 "Gilles Deleuze, L’île déserte et autres textes (1953-1974)", Paris, Minuit, 2002, Gilles Deleuze tente de définir ce que représente l’insularité. Insistant sur l’importance tenue par l’eau (et non sur l’intérêt du morceau de terre) ainsi que sur sa fonction de séparateur, il démontre que l’île est avant tout un territoire sans lien, qui même habitée demeure déserte lorsque les hommes prennent conscience de sa séparation [...]

 
 
Conseil général de la Loire Partenaire de l'exposition.
  
 >>Retour à la liste des expositions
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez