Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Expositions / Expositions archivées
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
 
 

Expositions archivées

 
 
Guillaume LOUOT et Jean-Baptiste SAUVAGE, vue de l'exposition "Two-in, two-out", 2010. © DR.
 
Guillaume LOUOT et Jean-Baptiste SAUVAGE, vue de l'exposition "Two-in, two-out", 2010. © DR.
 
Predrag DAMJANOVIC, "Circo Apocaliptico", 2010. Dessins au fusain sur mur. Vue de l'artiste au travail. © DR.
 
Slavic Lazic DUNDAS, "Nightmares" (cauchemars), 2008. Crayon sur papier. © DR.
 
 
Local Line 3
Jeunes créateurs de Saint-Etienne et Belgrade
Du 18 septembre 2010 au 14 novembre 2010
 

"Local Line 3" poursuit le cycle initié par le Musée d’Art Moderne qui a déjà permis de mettre en avant le travail d’une dizaine de jeunes créateurs installés sur notre territoire, dans et hors nos murs. Cette nouvelle édition marque également la première invitation faite à de jeunes artistes européens d’exposer aux côtés des créateurs stéphanois. La valorisation de l’art de cette génération, qui travaille dans un contexte plutôt urbain et de société en crise, est mise en oeuvre au travers des envies de découvertes, de croisements, d’échanges que nous souhaitons susciter et faire vivre, dans nos murs et au-delà, sur notre territoire mais aussi dans le maillage d’un réseau empirique de villes d’art, d’histoire, portant souvent les stigmates de blessures, économiques ou politiques, dont Belgrade constitue la première étape.

Le duo Guillaume Louot / Jean-Baptiste Sauvage,  travaillant à Saint-Etienne, a choisi une installation à deux voix et se faisant écho. Ni étrangés l’un à l’autre, ni à l’unisson, les dispositifs dialoguent autour du thème de la mise à plat de l’objet, de ses signes distinctifs et caractéristiques, de l’écrin de la salle d’exposition comme élément de désignation qui manipule la perception qu’on a d’un objet. L’enseigne du garage Speedy qui a brûlé à Saint-Etienne est accrochée comme un blason, comme la trace revendiquant l’événement, mais aussi comme un signe pris en soi, pour ses qualités esthétiques, pour la contradiction interne du « Speedy », « le pressé », devenu somnolent, mou, partiellement noirci par les flammes. Les peintures au mur de Guillaume Louot viennent imposer un autre niveau de lecture encore par la mise à plat de couleurs correspondant à une Citroën AX sur des surfaces reprenant les dimensions de la voiture.

Quatre jeunes artistes de Belgrade ont été invités à investir les cimaises de Local Line pour mieux croiser, échanger et partager des façons de voir et d’exprimer le monde. Ivana Smiljanic, Aleksandar Zograf, Slavica Lazic Dundas, et Predrag Damjanovic proposent des dessins témoignant de problématiques politiques (Ivana Smiljanic et Aleksandar Zograf ), ou révélant un « esprit du temps », à la fois romantique, violent, et parfois caricatural au travers de figures rêvées ou symboliques de notre contemporanéité (Slavica Lazic Dundas, et Predrag Damjanovic).

 

Guillaume LOUOT / Jean-Baptiste SAUVAGE

Two-in, two-out

Cette proposition en binôme, réalisée pour le Musée d'Art Moderne découle d'une volonté commune de montrer de nouvelles pièces.

Combiner nos pratiques du non-lieu. Questionner l'écart par l'entremise du contexte. Mettre ici en perspective la forme et sa fin. Monter des formes allégées de leurs fonctions. Montrer une enveloppe pour ce qu'elle est, sans la vider de son contenu esthétique. Atteindre une autonomie à la fois picturale et sculpturale.

Zaza

 

Le dispositif proposé pour Local Line 3 est une série de peintures murales dont les dimensions sont celles d'une Citroën AX rouge de type zaza (156 x 350 cm). Ces peintures reportées* sont placées côte à côte, comme des voitures de société parquées devant leur entreprise, au nombre que peut contenir la surface de chaque cimaise investie, selon une grille établie in situ. Le rouge utilisé se réfère à la couleur de gamme de ce modèle.

* Les peintures reportées sont des projets continus s'inscrivant dans des installations. Ce sont des applications réversibles et le produit d'une opération de transfert du motif pictural. Guidé par des choix affectifs et bon marché, j'emprunte des indices de la standardisation pour une pratique dépouillée du médium peinture.

Speedy

La proposition formulée pour le Musée est un objet re-combiné, variation, nouvelle forme de capture. A première vue pas d'intervention visible sur l'enseigne, une récupération, une exhumation suite à l'incendie criminel d'un garage Speedy. Ligne rouge démesurément longue, où le trait tendu, incisif, défaille au final dans un déclin de la forme. Disjonction littérale, accident persuasif entre le signifiant du mot et son état actuel.

Site de Jean-Baptiste Sauvage

Blog de Guillaume Louot


LES ARTISTES SERBES

 

Aleksandar ZOGRAF

Les bandes dessinées de cet auteur sont présentées sur la scène serbe et internationale depuis une vingtaine d’années. Sarcastiques et drôles, elles furent et sont toujours essentiellement engagées. Durant toute la période de la domination de Slobodan Milosevic, Zograf investissait en effet les thèmes de la confrontation et de la résistance dans une atmosphère de peur.

Ivana SMILJANIC

DOUBT / DETERMINATION. Dans cette oeuvre murale, produite in situ, les contours du territoire de la République de Serbie sont définis par ce qu’ils contiennent : le mot « détermination » et le mot « doute » appliqués au tampon encré. La région du Kosovo est emplie de « détermination », tandis que le reste du dessin de « doute ».

Slavica LAZIĆ DUNAS

Cette jeune artiste présente des séries de dessins. Inspirée par les contes et légendes orientaux qui mettent en scène les rapports entre l’homme et l’animal, elle crée des images riches de métaphores en employant un minimum d’éléments visuels.

Predrag DAMJANOVIC

Les dessins de Predrag Damjanovic peuvent se révéler très perturbants. Ces images sont inspirées de certains aspects de la culture populaire, mais également du coté obscur de notre humanité et de notre imagination. 


A LIRE

Locla line, supplément revues 02 et 04

Edition en septembre 2011 d'un supplément de 20 pages distribué avec les revues gratuites 02 et 04, consacré aux sept premiers épisodes de Local Line.
Publication disponible automne 2011 dans tous les lieux d’art contemporain en France, ainsi qu’à la Biennale d’art contemporain de Lyon, la FIAC et ARTISSIMA à Turin.


A télécharger au format pdf en cliquant sur l'icône.

  
 >>Retour à la liste des expositions
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez