Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Expositions / Expositions archivées
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
 
 

Expositions archivées

 
vincent betbeze,travaux en cours
Vincent BETBEZE (ESBA Communauté agglomération de Montpellier). © DR.
 
Rémi DE CHIARA (ESADSE Saint-Etienne). © DR.
 
Sylvain GAILLARD (ESBA Nîmes). © DR.
 
Liu YANG (ENBA Lyon). © DR.
 
Ronan-Nivard THOLLON (ERBA Valence). © DR.
 
Zhenhua WU (EA Communauté d'Agglomération d'Annecy). © DR.
 
Mathilde PENET (ENBA Lyon). © DR.
 
Thomas PEAN (ESA Grenoble). © DR.
 
 
En cours de travaux/Travaux en cours
Exposition d'étudiants d'Ecoles Supérieures d'Art
Du 28 avril 2010 au 06 mai 2010
 

Travaux en cours / En cours de travaux, exposition organisée en collaboration avec l’Ecole supérieure d’art et design de Saint-Etienne, présente des travaux d'étudiants (dessins, peintures, photographies, vidéos, installations ou performances) dans les salles du Musée d’Art Moderne de Saint-Étienne Métropole.

Outre le fait de favoriser la rencontre entre des étudiants en fin de cursus de différentes Ecoles supérieures d’art, cette action leur permet d’expérimenter la présentation de leurs travaux dans un espace institutionnel et de confronter leurs pratiques à un cadre professionnel, tout en conservant le caractère de "laboratoire" indispensable à ce type de projet. C’est aussi pour eux l’occasion de se confronter au public d’un musée et d’appréhender la réception de leur travail.

Cette année Travaux en cours / En cours de travaux rassemble huit étudiants des Ecoles supérieures d’art : d’Annecy, Zhenhua Wu ; de Grenoble, Thomas Péan ; de Lyon, Mathilde Penet et Liu Yang ; de Montpellier, Vincent Betbeze ; de Nîmes, Sylvain Gaillard ; de Saint-Étienne, Rémi de Chiara ; de Valence, Ronan-Nivard Thollon. Les étudiants ont été sélectionnés par le corps enseignant des écoles participantes.


Dans le cadre de cette exposition chaque étudiant a rédigé un texte de présentation sur son travail :


Zhenhua WU, EA Communauté d’Agglomération d’Annecy
Ces tableaux portent des traces laissées par nos sociétés de consommation et de surveillance dans des supermarchés en faisant le portrait anonyme de vies.Ces témoignages perdent après usage leur valeur et au détour de ces brûlures et de ces "cendres" naissent à une autre signification. Avec le temps, les tableaux se détériorant continueront de se transformer.

Thomas PEAN, ESA Grenoble
Non sans humour, "The distance between you and me", se propose comme autant de rencontres improbables dans l’espace du dessin. Dans cette série imaginée pour le Musée d’Art Moderne de Saint-Étienne, Thomas Péan se raconte des histoires et prend des poses affectives aux côtés de Duchamp, Warhol ou Deleuze pour ne citer qu’eux. Entre hommage et dérision, ses dessins déplient quelques interrogations autour des questions de références et de filiations.

Mathilde PENET et Liu YANG, ENBA Lyon
De l’importance de la déambulation : tout comme il importe à Hamish Fulton, Ed Rusha et Richard Long d’effectuer des trajets à travers l’immensité du paysage, je parcours les livres et capture des images. Je construis ainsi une représentation panoramique d’images scannées à partir de reproductions de leurs oeuvres. Entre surface et immersion. Mathilde Penet

Vivre, c’est perdre, semer une partie infime de soi-même, et refaire ce qu’on a perdu : des feuilles, des cheveux, de l’énergie. Ainsi, sans en prendre conscience, notre matière se disperse autour de nous, partout où nous allons. Liu Yang


Vincent BETBEZE, ESBA Montpellier Agglomération
"Fire walk with me" explore les mécanismes de fantasme liés à l’image au travers des jeux constants de transposition et de mise à distance qui se traduisent sous la forme d’une interdépendance physique du spectateur à l’oeuvre.Une photographie est éclairée par elle même ; selon un dispositif cinétique, la surface de l’image devient une zone d’altération potentielle qui opère comme une interface. L’incidence du corps à travers sa résonance volumétrique comme ombre accidentée, agit ici comme un révélateur ; l’installation digère le spectateur en une présence fantomatique qui dévoile partiellement l’image de par les contours restreints de sa masse corporelle projetée, le contraignant ainsi à une posture active de déplacement. L’assujettissement du visiteur à l’image souligne les difficultés inhérentes à toute quête d’identité au travers de nos conditionnements cinématographiques, tout en interrogeant la place accordée à la représentation du moi dans son altérité.

Sylvain GAILLARD, ESBA Nîmes
Et si je n'étais personne d'autre qu'un acteur en recherche de ce moi profond et premier. J'ai beau courir après, je ne le vois toujours que de dos, ne le rattrape jamais à croire qu'il n'existe pas, ce moi, cette identité racine du "je pense donc je suis". Je suis tout et rien ; une histoire de contexte. Tous mes personnages se cherchent eux-mêmes, par le voyage ou l'écriture, dans une figure héroïque et pathétique.
Une pseudo loge d'acteur de théâtre avec ses costumes ; autant d'identités qui m'ont choisi. Puisqu'il faut être, je suis : plongeur, écrivain, cycliste, marin, poète, chanteur, super héros... Comédien par dépit, dans un monde qui est un véritable théâtre de l'absurde.


Rémi DE CHIARA, ESAD Saint-Etienne
Tableaux ou travaux potentiels.
Accrochage en cours ou tableaux laissés en plan.
Planches abandonnées sur le bord d’un chantier ou stock en attente.
Sept mètres linéaires potentiels.


Ronan-Nivard THOLLON, ERBA Valence
Construites selon un modèle cartographique, mes peintures jouent entre elles, et au sein d'elles-mêmes, par un principe d'association de signes. Tels des lieux que j'aurais explorés et dont je vous livre une topographie. Tantôt collées, tantôt fragmentées, autant de près, mais plutôt de loin, mes peintures se regardent avec distance, dans leur ensemble. La peinture est un reflet d'un monde, composé comme on le voit. Il s'agit d'assembler un ensemble de formes qui forment un ensemble, un ensemble de formes disparates.
 
 

 

  
 >>Retour à la liste des expositions
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez