Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Expositions / Expositions archivées
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
 
 

Expositions archivées

 
Luminitza LIBOUTET, Madonna
Luminitza LIBOUTET, "Madonna", 2000. Courtesy de l'artiste. © Photo : L. Liboutet.
 
Roxana TRESTIOREANU, "2nd of April", 2008. Photographie. Courtesy de l'artiste.
 
Eliza MURESAN, "Knie, Kleid, Garn", 2008. Vidéo. Courtesy de l'artiste.
 
Alexandra CROITORU, "Untitled (Storehouse)", 2008. Photographie. Courtesy de l'artiste.
 
STUDIO BASAR, (Alex Axinte & Cristi Borcan) "Evacuarea fantomei", 2006-2010. Photographie Courtesy de l'artiste.
 
Michele BRESSAN, "Untitled", series "Passato Prossimo", 2009. Photographie. Courtesy de l'artiste.
 
Gili MOCANU, "Dithered Horizon", 2009£. Vidéo. Courtesy de l'artiste.
 
 
e-cité Bucarest
Une scène artistique roumaine
Du 10 décembre 2011 au 01 février 2012
 

Dans le cadre des échanges internationaux organisés régulièrement par le Musée d'Art Moderne, Saint-Etienne en partenariat avec l'association Apollonia, échanges artistiques européens, accueille un groupe de jeunes artistes roumains pour présenter un état d'une scène artistique proche mais méconnue.

LISTE DES ARTISTES
Studio Basar
Michele Bressan
Alexandra Croitoru
Iosif Kiraly
Luminitza Liboutet
Andrei Mateescu
Regele Ionescu
Roxana Trestioreanu
Dan Acostioaei
Lucian Alexe
Signe Lillemark Chiper
Claudiu Lucaci
Gili Mocanu
Eliza Muresan
Les frères Manaki.

Commissaires d'exposition : Irina Cios, Erwin Kessler et Mihai Oroveanu

 



Sentiments continentaux ou remise en question des frontières, des limites et des exclusions
Dialogue - Echange - Rencontre



Plus que jamais, l’Europe contemporaine semble préoccupée par les processus mondiaux de changements économiques, politiques, idéologiques et sociaux, quels que soient leur caractère et leur ampleur. La logique et la dynamique de la mondialisation a modifié la prise de conscience continentale des Européens, de même que la sensation de naviguer ensemble sur le même bateau.

Egoïsme aveugle, protectionnisme borné, exclusionnisme agressif, isolationisme illusoire et nostalgique se sont transformés en nouvelles limites, créées par le passé (souvent idéalisées), en frontières cachées et en hiérarchies invisibles entre le centre et la périphérie, entre des forces décisionnaires et des territoires marginaux négligés. Plus de vingt ans après les changements dramatiques et radicaux survenus en Europe centrale et de l’Est, lesquels ont clos le chapitre de la Guerre froide et de la division militaire, politique, idéologique et économique de l’Europe, nous sommes aujourd’hui les témoins de la formation inattendue de nouvelles divisions et hiérarchies qui, une fois de plus, divisent notre continent suivant une séparation douloureuse et humiliante entre des territoires importants, significatifs, décisifs et actifs, et d’autres moins importants, marginaux, subordonnés et passifs.



L’une des capacités possibles et prometteuses de l’art contemporain authentique, fondé sur une participation empathique dans les processus sociaux et culturels, semble consister en la création de systèmes sensibles allant à l’encontre de ce type de nouvelles divisions et de hiérarchies négatives, inhumaines et répressives. La pratique de l’art contemporain remet en question la légitimité de toute structure hiérarchique qui néglige le potentiel créatif des micro-communautés réelles, qui néglige la capacité de l’art à refléter des expériences anthropologiques authentiques et qui néglige les processus de création de nouvelles opinions, de nouvelles connexions et de nouvelles métaphores, dans le but de révéler des réalités cachées.

Cette nouvelle culture contemporaine authentique est en mesure de transmettre des métaphores vitales et riches, ainsi que de prendre part à une constellation réelle, concrète, locale et spécifique d’existence collective et de cohabitation. Ce type d’art entend s’intégrer aux processus de création d’une nouvelle prise de conscience fondée sur de nouvelles réalités.



Le Musée d’Art Moderne de Saint-Etienne a participé à ce travail de création d’une nouvelle prise de conscience continentale au-delà des frontières de l’ancienne Europe divisée.

En mai 2004, l’exposition Passage d’Europe a mis à l’honneur des artistes d’Europe centrale et de l’Est, démontrant ainsi la force et l’authenticité de la création contemporaine dans cette région longtemps restée en marge. Au cours des dernières années, notre musée a présenté de jeunes artistes de Bratislava, Belgrade, Budapest et Prague, tandis que la participation de l’Arménie, de la Bosnie et de la Bulgarie est prévue pour les années à venir.

L’exposition actuelle e-cité Bucarest présente la ville au travers de la création d’une nouvelle génération, et au travers du travail de photographes se revendiquant du célèbre mouvement avant-gardiste. Nous sommes intimement convaincus que le nouveau sentiment continental doit reposer sur la connaissance de l’histoire et sur le courage, afin de prendre part à l’élaboration d’un avenir humain, empathique et participatif. C’est la mission de la culture, et l’espoir de la société européenne.

Lorand Hegyi, Directeur général du Musée d'Art Moderne

 

CATALOGUE

catalogue de l'exposition e.cites Bucarest, Musée d'Art Moderne de Saint-Etienner Métropole, 10 decembre 2011 > 5 février 2012

e.cites BUCAREST

Textes : Irina Botea, Magda Carneci, Irina Cios, Calin Dan, François Duconseille, Erwin Kessler, Dimitri Konstantinidis, Cristiana Mazzoni, Dominik Neidlinger, Mihai Oroveanu, Daniel Payot, Laurent Reynes, Roland Ries, Catherine Saracco, Mirela R. Tanta et Marian Tutui / Langue : français / Edition : Apollonia / Date de parution : décembre 2012 / ISBN 9782918640028 / Prix : 15 euros / Disponible à La Boutique du musée ; en consultation à la bibliothèque Jean Laude.

 



RESSOURCES EN LIGNE

L'ensemble de ses ressources du Musée sur les collections (peinture, sculptures, photos, design, art ancien) et les expositions temporaires.
Ressources


 

 
 
Conseil général de la Loire Partenaire de l'exposition.

 



  
 >>Retour à la liste des expositions
 
Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez