Musée d'art moderne et contemporain de Saint-EtienneSaint-Etienne Méetropole
Accueil / Partage d'expériences / Récits d'expériences
 
 
Restez connectés !
 
 
 
 
 
Newsletter :
Abonnez-vous à la lettre d'information
  

Rechercher dans le site :
  



Avis
Avis de
Theoz
Le 14 février 2012.

"Bonjour, Je m'appelle Theo et en me promenant j'ai vu un tableau de Picasso et de Wahrol. J'aime bien cette idée que vous avez eue de montrer des peintures dans la rue.".
 
 

© Service des publics du Musée d'Art Moderne, 2011.

© Service des publics du Musée d'Art Moderne, 2011.


© Service des publics du Musée d'Art Moderne, 2011.

© Service des publics du Musée d'Art Moderne, 2011.


© Service des publics du Musée d'Art Moderne, 2011.

© Service des publics du Musée d'Art Moderne, 2011.


© Service des publics du Musée d'Art Moderne, 2011.

© Service des publics du Musée d'Art Moderne, 2011.


Jouer avec la nourriture


Auteur : Le Musée publié le : 31 mai 2011

Une série d'ateliers d'expérimentation plastique réalisés à la maison d'arrêt de la Talaudière (Loire) avec la nourriture comme matériau principal. Ces ateliers s'inscrivent dans le cadre de la manifestation


Le service des publics du Musée d'Art Moderne va, depuis maintenant de nombreuses années, à la rencontre de jeunes aidés (UEAJ insertion sociale et professionnelle des mineurs) et détenus mineurs (maison d'arrêt de la Talaudière).

Cette année 2011, les ateliers proposés par le service des publics du Musée font lien avec la manifestation "Les Parcours du goût".

10 jeunes ont expérimenté le Eat-art qui détourne la vocation première des aliments pour en faire des oeuvres d’art, en imaginant des tableaux, sculptures et installations avec des produits alimentaires.

Les photographies des réalisations ont été présentées les 28 et 29 mai 2011 au parc des expositions de Saint-Etienne dans le cadre des "Parcours du goût".


QU'EST CE QUE LE EAT-ART ?
Art et nourriture "Eat Art" : quand l’art rencontre la nourriture !

Courant artistique qui a vu le jour dans les années 1960, le Eat Art est une étrange discipline, inventée par Daniel Spoerri, qui mêle la nourriture à l’art et qui a influencé la gastronomie telle qu’on la connaît aujourd’hui. Depuis ces dernières années, le Eat Art a su évoluer et s’est trouvé décliné en une multitude de courants artistiques différents, dont le Food Art ou encore la cuisine moléculaire. Etranges, surprenantes, insolites, ces œuvres intriguent et ne laissent personne indifférent.

La nourriture a toujours suscité l’imagination des peintres. Des tableaux mettant en scène des pommes ou d’autres fruits, on en compte par milliers. Oui, seulement Daniel Spoerri a été le premier artiste à fonder l’art sur la nourriture. Un choix par ailleurs très intéressant. L’art, censé transcender l’homme, l’arracher à sa condition animale, se place généralement comme l’antagoniste de la nourriture, cette dernière correspondant davantage à un besoin primaire, élémentaire, indispensable à sa survie.

Depuis les années 1960, le Eat Art a fait beaucoup de chemin. D’un certain sens et pour schématiser la chose, on peut dire qu’il se décline en deux mouvements majeurs.
- D’un côté, nous avons le Eat Art "gastronomique", cher aux grands chefs et qu’il est possible de manger.
- De l’autre, ce que nous nommerons de manière malhabile le Eat Art "artistique", qui détourne la vocation première des aliments pour en faire des oeuvres d’art.


LES PARTICIPANTS :

- 4 mineurs se sont investis dans 4 demi-journées d'ateliers (du 28 février au 4 mars 2011).
- U.E.A.J. : 6 mineurs ont participé à 4 demi-journées d'ateliers (de mars à mai 2011).

Découvrez ci-contre des réalisations surprenantes, parfois pleines d'humour !



Adresse postale : Musée d'art moderne et contemporain - La Terrasse - CS 10241 - 42 006 Saint-Étienne cedex 1 - Adresse GPS : Rue Fernand Léger - 42270 Saint-Priest-en-Jarez