Le Projet Alimentaire Territorial

Saint-Etienne Métropole élabore son PAT afin d'encourager le rapprochement entre producteurs et consommateurs.

  • Elaboration du projet alimentaire territorial

    PAT

    Le PAT (Projet Alimentaire Territorial) est un label, créé par l’État en 2014, pour encourager la relocalisation de l’agriculture et de l’alimentation, et le rapprochement entre producteurs et consommateurs.
    Il permet de soutenir l’installation d’agriculteurs, les circuits courts et de proximité ou encore d’améliorer la part des produits bio et locaux dans les cantines.

     

    Saint-Étienne Métropole a obtenu la labellisation « Projet Alimentaire Territorial en émergence » en 2021 pour favoriser, sur son territoire, une alimentation plus saine, locale, durable et accessible à tous. 

     

    L'élaboration du PAT, sur une période de 3 ans, se fait en collaboration avec les collectivités territoriales, services de l’État et financeurs, la société civile, les acteurs de l’économie sociale et solidaire, les agriculteurs et producteurs, les entreprises de transformation, de distribution et de commercialisation.

        • La phase de concertation

          Elle s'est déroulée de l’automne 2021 à fin 2022 auprès de différents acteurs concernés.

          En octobre / novembre 2022, des réunions publiques ont été organisées dans les communes pour échanger sur les habitudes alimentaires des habitants. 

        • Un séminaire de restitution suite à la concertation

          Le 5 janvier 2023, un séminaire de restitution de la phase de concertation du projet alimentaire territorial a eu lieu sous la présidence du Vice-président de Saint-Étienne Mtropole, David Fara.

          L'objectif ? Présenter la stratégie et le programme d’actions issus de la phase de concertation. 122 personnes (partenaires institutionnels, communes et acteurs de l’alimentation) ont participé à ce temps de présentation et d’échanges.

          Plusieurs élus de la Métropole et de la ville de Saint-Étienne (Mr Bernard BONNET, Mme Siham LABICH, Mr Frédéric DURAND, Mr Patrick MICHAUD, Mr Jean-Claude FLACHAT) sont intervenus pour montrer l’articulation avec les politiques publiques de la Métropole et les autres dispositifs locaux.

          Mme Elise Reigner, directrice de la Direction Départementale des Territoires de la Loire, a souligné trois enjeux forts du projet alimentaire territorial  :

          • Le renouvellement des générations d’agriculteurs ;
          • La préservation et la protection du foncier agricole par notamment la Métropole dans un contexte de concurrence des usages ;
          • La gestion de l’eau et de son partage entre les différents usages. 

          Ce séminaire s’est clôturé autour d’un buffet préparé par La Ferme de La P'tite Poule Rousse, de Doizieux.

        • Le programme d'actions

          La mise en œuvre du programme d’actions du PAT se poursuit en 2023, nécessitant l’implication autant de la Métropole que des acteurs locaux.

          L’adoption définitive du PAT en conseil métropolitain devrait intervenir début 2023.

  • Documents à destination des acteurs de la restauration collective